Archives du 15/01/2014

La politique (ou l’amour), c’est foot !

Zlatan1 14.1.13_DH

Je repense souvent à ces tableaux merveilleux, par leur force et leur finesse, leur harmonie et leur jeu, de Nicolas de Staël sur le football – on peut admirer l’un d’eux au musée Granet d’Aix-en-Provence.

Hier matin, une fois encore à la Pointe Poulmarch (Paris, 10e), je regardais cette nouvelle grande fresque éclose avec la silhouette de Zlatan Ibrahimović et je pensais à la conférence de presse qui devait se tenir l’après-midi même à l’Élysée.

Je m’étais amusé, le 12 janvier, à lister les questions qui seraient posées à François Hollande, à la suite des révélations de l’hebdomadaire Closer concernant sa vie privée. Je concluais logiquement qu’il ne répondrait précisément à aucune d’entre elles, c’est ce qu’il fit.

La politique (ou l’amour), pour un amateur comme François Hollande, c’est foot : feinter, dribbler, et tirer.

Il n’est pas sûr pourtant qu’après cette affaire, et sa prestation vraiment moyenne de mardi, il ait remporté le match. La droite s’est tout naturellement emparée de ces « trois fautes », comme l’a lucidement écrit Gérard Courtois dans Le Monde d’hier, qui annonçait d’ailleurs le soir même que le chef de l’État avait déclaré vouloir « clarifier sa situation conjugale (sic) » avant le 11 février, date de son déplacement à Washington.

Le président « social-démocrate » (avoué en public, malgré une ancienne rature dans Libé) s’est quand même retrouvé soudain en short, quoi qu’il en ait.

Peut-être qu’ailleurs, une fois franchie nuitamment la grille discrète de l’Élysée, l’herbe (gazon maudit) est plus verte ?

Zlatan2 14.1.13_DH(Photos : élargir la cage.)

Tagué , , , , , , , ,
%d blogueurs aiment cette page :