Archives du 23/01/2014

Maryan : peintures, film et dessins réalisés par un mort-vivant [2/2]

Dans cette expo répartie dans l’étagement, l’impact des tableaux de Maryan est fort, violent, il claque comme un tir émis par le pinceau transformé en mitraillette.

Le film Ecce Homo (ce seul extrait frappe) où l’artiste se met lui-même en scène par rapport aux bourreaux nazis, représentés sous forme de mannequins ou de pantins, est à la limite de l’insoutenable : mais c’est la reconstitution de la situation vécue où il fut quasiment « éliminé ».

Les carnets de croquis (au nombre de neuf, soit 478 dessins, légendés, réalisés en 1971-1972 à titre de « thérapie ») qui terminent ce choix dans les œuvres de Maryan sont bouleversants. Bien souvent, ils ressemblent à des dessins d’enfant qui aurait vu ce qu’il n’aurait jamais dû apercevoir : l’autre côté des choses – l’envers des contes de fées.

Maryan est décédé à New York le 15 juin 1977 et a été enterré au cimetière Montparnasse à Paris.

Maryan12_DH

Maryan13_DH

Maryan14_DH

Maryan15_DH

Maryan16_DH

Maryan17_DH

Maryan18_DH

Maryan19_DH

Maryan20_DH

Maryan21_DH

Maryan22_DH(Toutes les photos sont agrandissables.)

(Giora Feidman, The Happy Klezmer)

[ ☛ FIN ]

Tagué , , , , , , ,
%d blogueurs aiment cette page :