En « processus » du côté de Notre-Dame [1/3]

Il s’agira, ici, uniquement d’une suite (une procession laïque, ou un processus photographique) d’images prises hier, depuis République à pied jusqu’à Notre-Dame puis retour, clichés que l’on regardera sans légendes ou explications, seulement voir et imaginer – pas de liens non plus, qui ne sont que peu souvent ouverts (c’est un paradoxe d’Internet) – et cela durera jusqu’à vendredi matin, lorsque mon prochain Vases communicants avec Françoise Gérard sera mis en ligne.

Il faudrait quand même agrandir les photos : je sais aussi que les habitués de ce blog, un peu rétréci sur le plan des images qui s’affichent immédiates, le font rarement.

Mais quelle importance, après tout ?

Le blog de Claudine Sales peut aussi s’arrêter, hélas, sans crier gare.

ND2_DH

ND3_DH

ND4_DH

ND5_DH

ND6_DH

ND7_DH

ND8_DH

ND9_DH

ND10_DH

ND10bis_DH

ND11_DH

ND12_DH

ND13_DH

ND14_DH(Toutes les photos peuvent être agrandies d’un simple clic ou geste.)

[ ☛ à suivre ]

Tagué , , , ,

31 réflexions sur “En « processus » du côté de Notre-Dame [1/3]

  1. brigetoun dit :

    je l’ai fait (presque pour toutes) juste pour vous démentir (mais étaient déjà bien telles que)
    Oui pour le blog qui manque, et pas que le blog, la présence hors blog, dans tout le virtuel

  2. @ brigetoun : merci, alors.
    Oui, un blog (ou un site) est un tout.

  3. Milga temp1 Sonde, chercher le tag.

  4. Dom A. dit :

    Rassure-moi, il n’est pas non plus besoin de se «manifester» bruyamment pour être lecteur attentif ?

    • @ Dom A. : non, le silence me va aussi.

      • Dom A. dit :

        PS:J’aime bien la fille aux lunettes de soleil à côté des anonymes 😉

        @ Dom A. : figure-toi qu’elle est arrivée pile à la seconde (ou au 125e) où je prenais la photo : elle ne pouvait mieux tomber (je ne lui ai pas demandé l’autorisation mais elle pratiquait à cet instant précis un anonymat de bon aloi) ! D.H.

  5. Magnifique promenade !
    C’est un plaisir de vous suivre en général, et ici en particulier au fil des ombres qui marchent et des reflets éblouissants.
    Claudine a peut-être emporté ses pastels sur une plage, pour qu’ils prennent des vacances et des couleurs.

  6. merci pour toute cette attention, tous ces mots qui me touchent.
    laisser passer l’orage, oui? parfois on est son propre ennemi.
    je ne suis pas loin de vous, de Brigetoun et de toutes ces belles âmes, de tout coeur.

  7. PdB dit :

    Tu es allé mettre un cierge pour le regretté Philip Seymour Hoffman à Notre Dame ? (nous le saurons dans les jours qui viennent) (car nous suivons, avec plaisir, tes pérégrinations) (souvent musicales…) :°)) Merci à toi

    • @ PdB : non (je n’aurais pas voulu croiser dans l’obscurité Ludovine Dutheil de la Rochère !), mais j’ai pensé beaucoup à lui et notamment à son interprétation incroyable de Truman Capote.

      Cela m’a rappelé aussi le film de Richard Brooks « De Sang-froid », impeccable.

  8. Claudine est unique. Son blog était une maison accueillante et anticonformiste. On en ressent vivement le manque…
    Au contraire, dans les rues de ce petit cordon ombilical reliant République à Notre Dame, deux pôles essentiels de l’identité parisienne —s’alimentant de joie de vivre et de prudence —, on ne sent pas du tout le manque d’une procession conformiste, s’alimentant de haine et d’incompréhension !

  9. Le conseil est bon, en grand format, les photos sont vraiment très, très belles avec les rayons obliques du soleil! Quant au blog de Claudine, Dieu merci, il continue d’exister et il est toujours possible d’y admirer ses tableaux avec un bon mot de passe! J’espère seulement que ce mauvais orage n’aura pas de conséquences à déplorer :(((

  10. Gilbert Pinna dit :

    … en terrasse, chaises et guéridons à la Jacques Demy.

  11. czottele dit :

    Vous nous éblouissez avec vos soleils pris de face (même pas peur) et vos images de Paris qui me manque, parfois… Quant à ces disparitions que j’apprends toujours trop tard (toujours ce décalage ressenti parfois comme une maladie), en particulier celle du blog public de Claudine, vous m’avez vraiment fait peur, culpabilisé aussi parfois… mes visites intermittentes, trop peu de commentaires…

  12. J’aime Claudine et ses tableaux, sa spontanéité et sensibilité; elle le sait bien. Je serai avec elle à chaque moment nécessaire !

  13. Dominique, j’aime la septième photo !

  14. Je t’attends près de la « Rive »…

  15. Robert Spire dit :

    L’avion comme « détail » qui justifie la 9 ième, Vous travaillez d’Arasse pied!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :