De Bray-Dunes (sa plage) à Dunkerque (son FRAC Nord-Pas-de-Calais) – 1 –

Nous serions des millions ou des milliards, peut-être, propulsés, soufflés dans les airs jusqu’à l’atterrissage sur la digue, la tempête n’avait pas mégoté, nous avions changé d’horizon et maintenant nous n’étions plus recouverts, caressés, même de manière intermittente, par la mer.

Grains de sable trop fragiles, trop petits, sans défense et soumis aux caprices de celui dont le nom figure sur une de ces villas qui possède une vue imprenable sur l’étendue maritime : Éole.

A Bray-Dunes, dimanche vers 13 heures, presque pas un rat (de marée). La plage a été modifiée par les assauts récents des éléments : l’eau, le vent. Quand nous repartirons, après avoir dégusté nos moules-frites, le ciel deviendra plus bleu et à Dunkerque, au FRAC Nord-Pas-de-Calais, l’art se dévoilera enfermé à l’abri dans un bâtiment copié sur celui où des ouvriers œuvrèrent un temps à leur façon.

Bray1_DH

Bray2_DH

Bray3_DH

Bray4_DH

Bray5_DH

Bray6_DH

Bray7_DH

Bray8_DH

Bray9_DH(Toutes les photos peuvent être agrandies.)

[ ☛ à suivre ]

Tagué , , ,

16 réflexions sur “De Bray-Dunes (sa plage) à Dunkerque (son FRAC Nord-Pas-de-Calais) – 1 –

  1. brigetoun dit :

    oh le charme des petits personnages sur la façade (ai-je tort de penser que c’est très nord ces petites touches gaies ?) et la rampe s’enfonçant dans le sable
    bonne journée à vous

  2. Traces de l’immense, dans notre regard. Grâce à vos images. Merci …

  3. potaux dit :

    Cela doit souffler plus fort encore aujourd’hui….
    Ce chant du vent, c’est celui des enfants qui cherchent des parents pour les faire.
    Les veinards, ils découvriront les plages du Nord.

  4. Merci pour l’air marin qui me manque si fort, et la danse des grains de sable sous le vent, et la mouette esseulée en partance pour un ailleurs plus bleu. J’espère que votre moisson photographique nous offrira une semaine à la plage…

  5. Quelle émotion que de voir la ligne bleue de la mer et se trouver en même temps calés dans un monde où Éole s’installe en patron absolu… et cette maison péniblement inclinée elle aussi sous les rafales… Mais c’est là la cause des rhumes ou, au contraire, ce déchaînement de la Nature en est une conséquence ? :–)

  6. Dom A. dit :

    Le long de la rampe bleue, on se surprendrait presque au désenlisement fantomatique d’un personnage à la Magritte.

  7. PdB dit :

    la plage de Malo-Bray Dunes, ah quelle belle chanson… (http://www.youtube.com/watch?v=P5weqdVaChQ) (je l’ai déjà suggérée, il em semble, du temps du Chasse Clou de l’Irréductible) (mais quelle est jolie) (Belgique locale, ambiance musicale, flonflons à la française, fancy fairs à la fraise…)

  8. Blue dit :

    J’aime beaucoup beaucoup la huitième photo…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :