Enregistrement exclusif d’une conversation, très tôt ce matin, entre François Hollande et Jean-Marc Ayrault

– Dis-donc, Jean-Marc, tu as préparé tes valises ?

– Puisque tu en as décidé ainsi…

– Tu sais bien que le Premier ministre sert toujours de fusible en cas de crise : moi, la Constitution m’accorde un mandat en béton jusqu’en 2017.

– Oui, mais si « le gouvernement doit entendre les Français », sa politique… c’est bien celle que tu m’as dictée ?

– En effet, pourtant tu n’as pas mis tous tes talents pour l’exposer, la mettre en œuvre, et même l’enjoliver ! Il aurait fallu te montrer plus combatif, comme lorsque tu siégeais, à mes côtés, sur les bancs de l’Assemblée nationale quand Sarkozy était à la tête de l’État…

– Certes, mais j’avais aussi d’autres préoccupations, locales notamment, et je ne voulais pas affoler notre électorat.

– Comment ça ?

– Le « pacte de responsabilité », c’est quand même dur à faire avaler à nos bataillons de gauche. On a donné l’impression que l’on se soumettait aux oukases du patronat, et on a laissé croire qu’on avait abandonné en cours de route un grand nombre de tes promesses durant la campagne présidentielle de 2012…

– Allons, Jean-Marc, il faut regarder les choses en face : comme je l’ai dit lors de ma dernière conférence de presse, je suis un « social-démocrate », je prends en compte les évolutions économiques inéluctables de notre pays au sein d’une mondialisation galopante… Nous ne pouvons être la dernière roue du carrosse néo-libéral en Europe : regarde Angela Merkel, voilà une femme à poigne qui a su intégrer les demandes des institutions financières internationales tout en pratiquant une politique colossalement sociale. Et elle, en plus, elle sait ce qu’est la Stasi !

– Mais c’est bien ce que nous ont reproché les Français : ton « seul ennemi », c’était la finance, disais-tu, et puis tu as donné l’impression que c’était elle qui dirigeait ta route.

– C’est oublier tout ce que nous avons fait (comme l’a rappelé Harlem Désir hier matin sur France Inter) pour l’emploi, le logement, les retraites, l’éducation, le mariage pour tous, la sécurité…

– Le problème, c’est que nos électeurs habituels nous ont boudé, ils ne se sont pas déplacés dimanche dernier pour le premier tour des élections municipales, ils ont émis un signal de réprobation ! Sans compter la montée du FN…

– Je l’ai bien entendu : et c’est pour cela que tu dois partir. On ne peut plus te garder comme entraîneur de l’équipe… J’ai contacté Didier Deschamps lundi matin, mais il a refusé ma proposition, il m’a dit qu’il n’était pas doué pour les longs discours.

FH, no.com 26.3.14 _DH(Photo parue dans le nouvelobs.com du 25 mars. Le tag a été rajouté.)

– Ce sera Manuel Valls, alors ?

– L’hypothèse circule beaucoup : hélas, cela ne serait pas une surprise, même si la droite apprécierait. Je le garde quand même en réserve, mais je suis en négociations avec quelqu’un d’autre.

– François, j’ai le droit de savoir ?

– Attends, Jean-Marc ! On m’a accablé avec mes erreurs de communication, l’affaire Leonarda, mon escapade nocturne en scooter (tiens, au fait, il paraît que Valérie est en contact avec des éditeurs, j’espère qu’avant la sortie de son livre de souvenirs, elle me montrera au moins les épreuves !), on m’a accusé de privilégier la politique internationale, notamment au Mali et en Centrafrique, par rapport aux difficultés des Français…

– Mais qui, alors, va prendre ma place ?

– Ecoute, mais cela doit rester entre nous, c’est vraiment confidentiel et j’espère que tu n’as pas dissimulé un dictaphone dans la poche de ton veston : je fonde, vois-tu, de très grands espoirs sur Zlatan Ibrahimović.

– Hein ? Tu plaisantes ?

– Pas du tout. C’est un type qui possède la stature unique et l’envergure incomparable pour tenir un poste d’attaquant politique, qui sait se donner des objectifs, viser un (ou plusieurs) but(s), tétaniser les opposants (imagine la tête de Marine Le Pen !), frapper juste et fort quand il le faut, et imposer son aura auprès des médias. C’est l’homme de la victoire, comme le fut Clémenceau en son temps. C’est un lion, ou un tigre, un battant, je l’ai vu jouer : et, crois-moi, la politique, c’est aussi un jeu, même sérieux…

– Oh, François ! Tu perds complètement la boule, ou le ballon ! L’Élysée, ce n’est pas un cinéma ! Que va penser la droite, que va dire la presse ?

– Je me fiche de l’une comme de l’autre. Ce qui importe, ce sont les résultats ! Notre pays est engagé dans la coupe européenne et mondiale. Qui, mieux que le grand Zlatan, pourrait nous conduire vers la réussite, la renaissance et un score enfin imparable ?

– OK, je te laisse gérer… Je partirai lundi, je ne risque pas de rater l’avion, même si l’aéroport de Nantes n’est pas encore celui que j’appelle de mes vœux !

– Allez, ne t’en fais pas, Jean-Marc, on est tous, un jour ou l’autre, des héros.

 

Tagué , , , , , , , , , ,

20 réflexions sur “Enregistrement exclusif d’une conversation, très tôt ce matin, entre François Hollande et Jean-Marc Ayrault

  1. brigetoun dit :

    pauvre Jean-Marc, l’adjudant remercié (ai fini par lui découvrir des qualités, et par penser souvent qu’il agissait à contre volonté, un peu l’illusion qu’on avait avec Fillon)
    Sans ça l’histoire était écrite le soir des primaires, simplement triste qu’elle se confirme, y compris avec la montée apparente du FN

    • @ brigetoun : la montée « apparue » du FN, vous voulez dire ?

    • Calypso dit :

      @ brigetoun : bien vu, bien observé, il suffit en effet de regarder même rapidement les scores rétrospectifs de la fille et de son géniteur pour constater l’emballement (majoritairement intéressé) des médias depuis dimanche dernier. Attendons la deuxième tournée pour mesurer la présumée progression de la vague brun-marine et de ses nitrates…

      • @ Calypso : il y aura quand même quelques villes « emballées » (et pesées) et quelques pourcentages de voix du FN en augmentation.

        Difficile à nier (dans ce domaine). D.H.

      • brigetoun dit :

        comme le dit Dominique il y a de très grosses augmentations de pourcentages souvent, mais encore faut-il regarder au dépens de qui … ça se balance entre UMP et PS – ici (Avignon) c’est au dépens de l’UMP, le PS a gagné 8 points depuis dernières municipales, mais la fin de règne de Roig a été houleuse dans son camp

      • Calypso dit :

        Dans son édition du jour (datée du lendemain), « Le Monde » titre en une sur trois colonnes sur les 100 villes qui pourraient « basculer à droite ». « Le Monde », lui, n’a pas attendu les municipales pour basculer à droite ; et parfois même plus à droite que « Le Figaro ». On verra bien ce qu’il en est de ces 100 villes dimanche prochain. Mais si l’on excepte Hénin-B. (une « victoire » symbolique et savonnée il y a quelque temps par Mélenchon), où sont actuellement les conquêtes réelles des bruns-bleus ? Le F.N. : combien de divisions ?

        @ Calypso : On se demande bien pourquoi, dans son édition d’hier, datée du 26 mars, « L’Humanité » (journal de gauche) étalait ce titre à la « une » :
        « FN, la préférence anti-sociale« .
        Vraiment à côté de la plaque pour un danger qui n’existe pas et n’est qu’un pur fantasme créé de toutes pièces par les médias, dont « Le Monde » « plus à droite que Le Figaro » (sic) !
        Mais on sait que « L’Huma » s’est souvent trompée au cours de l’Histoire. D.H.

  2. gballand dit :

    Allez, on prend un autre premier ministre et on fait la même chose 😉

  3. PdB dit :

    il me semble que tu donnes bien de l’esprit à ceux qui nous « gouvernent »… (pour obtenir les écoutes, tu t’es adressé à Orange ? :°))

  4. Dom A. dit :

    Pour employer leur «com. interne»: LOL

  5. Si je ne me trompe pas, De Gaulle avait les démissions de ses ministres déjà signées en avance dans son tiroir…

    • Calypso dit :

      @ biscarrosse2012 : méfions-nous tout de même des tiroirs. A la Défense (le ministère), de Gaulle avait mis Messmer, et à la Justice Foyer. Aux mêmes postes, Hollande a mis Le Drian et Christiane Taubira.

    • @ biscarrosse : De Gaulle voyait loin.

      • Calypso dit :

        @ D.H. : Le Drian n’est, certes, foudre de guerre, mais ses modestes états de services restent somme toute « honorables » au regard de ceux des très, très puants Foyer-Foccart !

  6. @ Calypso : tout à fait d’accord avec vous (son nom a même été mentionné comme possible nouveau Premier ministre, ce qui semble néanmoins peu plausible).

  7. […] circulation mardi en fin de matinée, le stade-soucoupe n’a toujours pas décollé – pourtant Zlatan Ibrahimović serait appelé à de hautes destinées ! – tandis que le tunnel du Landy est encore aussi mal […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :