Vues de la République (la place) – 3/3 –

De manière cuisante, le PS et ses alliés ont donc reçu hier le retour de « la gifle » municipale après deux années passées au pouvoir : peut-être que le simple terme idéologique de « socialisme » – qui n’était plus prononcé ou mis en pratique dans une politique si mal exprimée et clignant des yeux doux vers le patronat – devait se faire expédier en miroir dans ses buts.

Même si la « vague bleue » et le « tsunami FN » ont été un tout petit peu contenus par rapport aux prévisions météorologiques, la liste des villes enlevées à la gauche (155 municipalités de plus de 9000 habitants, 14 villes conquises par le FN et ses affidés) est impressionnante et historique.

Quant à celles maintenues dans le rose, elle n’est pas indifférente (Lille, Strasbourg, Metz, Dijon, Nantes…), celles perdues par le parti de la fille Le Pen sont à signaler (Avignon a fort bien joué le deuxième acte, comme, dans une autre dramaturgie, Brignoles !) et quelques grandes gueules du parti lepéniste, style Florian Philippot et autre Louis Alliot, renvoyées dans leurs vomitoires.

Grenoble est une belle exception, un pic de dépollution, et Lourdes, un signe divin.

Et puis, lot de consolation, Paris se voit dotée pour la première fois d’une maire socialiste, qui n’a pas sa langue dans la poche : Anne Hidalgo l’emporte haut les cœurs et garde la capitale comme emblème de ce que pourra ou pourrait être une ville ouverte, humaine et en avance sur le temps environnant.

Bérézina mon amour : les abstentionnistes ont gagné, ils ont les mains propres mais ils n’ont pas de mains.

Pourtant, le pays respirera encore et mieux sans doute si ses responsables sont à l’écoute des messages reçus du peuple qui s’est manifesté de manière démocratique. Il ne s’agit donc pas seulement du « gouvernement » qui doit modifier sa politique mais aussi du président de la République lui-même qui est mis en demeure, face à ce coup de tonnerre et avant l’échéance de 2017, de changer de véhicule (et de cylindrée), et d’accélérer maintenant, s’il en est capable, sur la voie du progrès et de la justice sociale.

Car la République attend François Hollande au tournant. La déception est un plat qui se mange chaud.

Rép10_DH

Rép11_DH

Rép12_DH

Rép13_DH

Rép14_DH

Rép15_DH

(The Dave Brubeck Quartet, Blue Shadows In The Street)

[ ☛ FIN ]

Tagué , , , , ,

41 réflexions sur “Vues de la République (la place) – 3/3 –

  1. brigetoun dit :

    que oui, que oui.. idée prendre un des petits papiers et téléphoner à la jeune femme pour lui proposer de remplacer Hollande (il pourrait pour la forme garder les ors et le titre)

  2. Comme il est différent notre état d’âme aujourd’hui, en regardant des photos de la place de la République qui ne sont pas très différentes vis-à-vis des photos d’hier !
    Maintenant, dans notre tête flottent des mots comme «déception » ou « consolation », « perplexité » ou « peur »…
    Hier c’était surtout l’indécision et l’appréhension.
    Heureusement, cette place a été primée, les efforts de la bonne administration, ici comme à Avignon, ont été salués par un sentiment d’orgueil identitaire.
    Il faut donc travailler pour faire comprendre à tous les Français que la Patrie – ne faisant qu’un avec la République — ce n’est pas un idéal vide dont la droite peut s’emparer impunément. Elle est au contraire le résultat d’un long travail commun que tout le monde doit défendre et soutenir avec un minimum de sagesse et le maximum de l’énergie possible.

  3. joelle dit :

    les parisiens n’ont pas envie se se faire avoir, ils ont déjà donné avec les années chichi

  4. Calypso dit :

    Sur cette place impeccablement dallée où les jeunes Moldaves cherchent à faire des heures de ménage pour survivre, une discrète présence policière rappelle à ceux qui veulent bien s’en souvenir la brutalité de cette même police lorsqu’elle fut chargée, en octobre dernier, de chasser de la place les familles de sans-logis qui avaient eu l’audace d’y installer leurs campements de fortune. L’occasion de relire l’excellent livre de Louis Chevalier : « L’assassinat de Paris » (1977, réédité chez Ivrea), où tout était bien expliqué (avec 34 ans d’avance)…

    • @ Calypso : Police nationale donc ne dépendant pas de la municipalité mais de notre (peut-être) futur Premier ministre.

      Je n’ai pas lu ce livre dont vous parlez mais j’aime celui d’Eric Hazan, L’Invention de Paris, Il n’y a pas de pas perdus (Seuil 2002, Points N° 1267, octobre 2004).

  5. PdB dit :

    si nono met valls à la place de l’autre, et qu’il met qui à l’intérieur, ça va changer quelque chose à ce qu’il manigance genre « pacte » imprimé au médef, tu crois ? Pfff… (quant à la place de la République, remodelée, re(que)dallée, je la trouve moche (elle l’était avant c’est vrai aussi) et je me demande (un peu) si l’argent qui a servi à ce réaménagement n’aurait pas été mieux employé à construire (un exemple au hasard) des logements pour les sans abri (notre bonne maire ira peut-être dans un autre sens que celui imprimé lorsqu’elle n’était que première adjointe… on peut toujours (encore) espérer – je crois que c’est à peu près tout ce qui nous reste – un peu comme « quelques ombres bleues qui s’en vont dans la rue », notre espoir : quel joli morceau…)

    • joelle dit :

      Plein de logements vides existent déjà (y compris chez les curés et ‘bonnes-soeurs’, lesquels refusent d’accueillir des sans-logis) – un article était paru à ce sujet l’an dernier dans le canard ou lemonde

  6. NP dit :

    « La voie du progrès et de la justice sociale ». Un programme de gauche ,vous voulez dire?

  7. @ PdB : – pour la place : des goûts et des couleurs…
    – pour le ministre de l’Intérieur : la nomination d’une femme apporterait du changement (Julie G. ?).

  8. joelle dit :

    A quoi bon remanier

    • @ joelle : ils ne peuvent rester les bras croisés !

      • joelle dit :

        à quand le vote pour les étrangers aux municipales ? c’était pas une promesse de campagne?
        De toute façon s’il faisait une politique plus à gauche ça soulèverait un tollé voire des fuites de capitaux – c’est foutu!

        @ joelle : oui, une promesse abandonnée en cours de route (et maintenant, c’est un peu tard !). D.H.

  9. joelle dit :

    Vu l’autre jour sur la Place de la Répu un groupe de plusieurs musiciens jeunes et énergiques, un peu jazz, des enfants dansaient, quelques adultes aussi . Ce n’est pas la Place de la Comédie mais elle est bien pour ça cette place aussi. Et on peut la traverser sans se faire embêter par les bagnoles et les jeunes font du roller, les enfants de la bicyclette, c’est pénard

    • @ joelle : oui, un large espace de convivialité et non un rond-point automobile comme auparavant.

    • Calypso dit :

      @ joelle : la multiplicité de vos interventions et les réponses qu’elles appellent (ou non) rompent agréablement la monotonie un peu unilatérale des commentaires… J’observe aussi sur l’une des photos de D.H. que les enfants ne sont hélas pas les seuls cyclistes sur la place. Espérons que les musiciens jeunes (ou pas) pourront longtemps venir jouer à cet endroit. Je suis sûr qu’Anne et Aurélie auront à coeur d’y veiller !

      • Calypso dit :

        Malheureusement (18 heures et des poussières), voilà que c’est Valls qui remplace Ayrault. On s’interroge.

  10. Merci Dominique, je suis tout à fait d’accord avec toi ! Un très beau article (et surtout nécessaire)… il ne reste plus qu’ attendre une « réponse » le plus tôt possible.

  11. @ claudiapatuzzi : on se demande ce qui pourra être annoncé…

  12. Robert Spire dit :

    Comme le montrent ces belles photos, à coté de la statue de Marianne, veille l’immense bâtisse de la Garde Républicaine qui « garde » plus le pouvoir des nantis que la République.
    Il n’y a rien à espérer d’un remaniement du gouvernement, tout semble si figé dans la pierre. Reste le vent…pour l ‘instant nous avons une petite brise Marine, j’aurai souhaité une tornade de Montagne.

  13. gballand dit :

    Big shadows now, Valls is coming 😉

  14. jean-louis salvignol dit :

    « Arriba España! » Viva…

    Où du sang neuf ibère irrigue notre désert.

  15. joelle dit :

    Valls étant (selon les sondages) populaire, François s’est peut-être dit qu’il fallait faire une bonne action qui calmerait peut-être au moins en partie des râleurs ?!

  16. joelle dit :

    calypso
    Pas mal de rassemblements de sans-papiers etc ont lieu sur cette place (cars de flics ou crs aussi vers rue du Temple dans ces cas là )

  17. joelle dit :

    ça fait de l’animation

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :