Archives du 12/04/2014

« My Sweet Pepper Land » : regards et paysages embrassés

Plaisir de rejoindre hier le cinéma Louxor et, cette fois-ci, de grimper jusqu’au deuxième balcon (pas un seul spectateur dans cet endroit sans doute trop vertigineux).

Sweet3_DH

Sweet4_DH

Sweet2_DH

Sweet1_DH

Le film My Sweet Pepper Land, de Hiner Saleem, donne une image fine et précise de la situation au Kurdistan, peu après la chute de Saddam Hussein en 2003. Sous ses apparences qualifiées un peu rapidement de « western » par quelques critiques, on peut lire, voir et entendre là une fable politique forte sur la justice, l’honneur, la résistance, le féminisme.

Ce réalisateur aime aussi la musique : étonnant instrument dont joue l’héroïne Govend (interprétée avec élégance par Golshifteh Faharani), qui tombera dans les bras du policier Baran aux yeux clairs (Korkmaz Aslan, impeccable) venu tenter de remettre de l’ordre dans ce coin perdu, ce « triangle des Bermudes » proche des frontières irakienne, turque et iranienne.

Au service d’une histoire simple et engagée, qui se déroule dans la fraîcheur des montagnes et des torrents, le cinéaste Hiner Saleem montre qu’il sait admirablement filmer les regards comme les paysages, les uns se révélant parfois aussi profonds et embrassés que les autres.

Sweet5_DH

Sweet6_DH

Sweet7_DH

Sweet8_DH(Toutes les photos peuvent être agrandies.)

Tagué , , , , ,