Quelques aperçus du Plessy-Robinson (Hauts-de-Seine) et de l’homme au rat [3/3]

J’ai marché dans ces rues du Plessis-Robinson, désespérément vides, comme figées après une vitrification nucléaire ou un arrêt du cœur.

Parfois, je téléchargeais dans ma tête une musique de Sun Ra, sans doute à cause de cette vision antérieure, dans le parc, d’une inquiétante étrangeté.

A la fin de ma balade, je remontai la rue en direction du parking situé en face du grand cèdre du Liban : il suffisait parfois d’une simple inscription sur un blouson pour être transporté ailleurs.

L’esprit se laisse prendre, n’importe quand, à toutes sortes de leurres.

Le Plessis26_DH

Le Plessis27_DH

Le Plessis28_DH

Le Plessis29_DH

Le Plessis30_DH

Le Plessis31_DH

Le Plessis32_DH

Le Plessis33_DH(Toutes les photos peuvent être agrandies.)

(Sun Ra, Angels and Demons)

[ ☛ FIN ]

Tagué , ,

19 réflexions sur “Quelques aperçus du Plessy-Robinson (Hauts-de-Seine) et de l’homme au rat [3/3]

  1. brigetoun dit :

    et l’esprit de Dominique Hasselmann derrière son regard réenchante les lieux à la rectitude ingrate

  2. @ brigetoun : c’est surtout le « cœur de ville » qui m’a produit cette impression bizarre…

  3. annaj dit :

    une ville comme un décor…le film y dormant encore

  4. annaj dit :

    j’y aurais pourtant bien tourné un film à la façon Goretta Tanner lenteur et pesanteur de la vie ordinaire 😉

  5. @ annaj : vous connaissez maintenant l’adresse.

  6. gballand dit :

    Quand les humains s’absentent, le coeur se trouble…

  7. @ gballand : ou alors… traverser l’Atlantique !

  8. La solitude n’est qu’un état d’esprit, il suffit de changer de blouson pour rêver à New York ou d’écouter Sun Ra pour partir sur un autre planète, et dans la tête volent des milliers d’oiseaux.

  9. @ mchristinegrimard : on peut aimer le croire !

  10. PdB dit :

    Quelle charmante petite bourgade à l’édile si entreprenant…!!! (j’espère que ce n’est pas toi qui a piétiné ses plantes-bandes – première photo – hein…)

  11. Nous partageons ton regard, tes pas, tes réflexions, comme si nous étions là, en train de nous y promener nous-mêmes !

  12. Heureusement l’inquiétante étrangeté cohabite avec le vert puissant du grand cèdre du Liban, au loin… !

  13. @ claudiapatuzzi : oui, une sorte de palmier de Cannes !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :