Archives du 22/06/2014

Pourtant à l’approche

Cymbales du tympan

à l’éclat insolite

bassinoire dans l’

ombre collée mille

précautions prises

balancier de l’été

avec rythme opiacé

ici l’on dore donc

musique souveraine

la date revient et

s’évanouit déjà si

la plage demeurera

la vague s’obstine

n’oublie jamais le

dernier mot sables

endiablés tamis au

temps grimoire des

incertitudes aussi

légères pourtant à

l’approche miroirs

biseautés coupures

triangle d’un sang

réfléchi rayons de

chaleur en plomb à

fusion lente et la

sueur en larmes de

 coton où l’étendue

désert d’Antonioni

à l’identification

rouge pluie de ces

coups de soleil et

marteaux de terres

labourées dans les

vignes en rangs ou

les oliviers alors

fatalistes le ciel

champ de manœuvres

nuages pas si fier

pacifiques masqués

tu ris l’espace te

découpe sur profil

probablement perdu

Ciel voiture 19.6.14_DH(Antony, Hauts-de-Seine, 19 juin. Cliquer pour agrandir la photo.)

(Charlie Parker, Segment)

Tagué , ,