Des cordes et des chaises longues

Le festival de l’Ircam/Centre Pompidou, titré Manifeste 2014 (du 11 juin au 10 juillet), poursuit son grand bonhomme de chemin.

Ircam1_DH(Cliquer sur la couverture pour lire le programme détaillé.)

Hier soir, il s’était « délocalisé » au CentQuatre-Paris (19e) (où l’on arrive par l’étrange station de métro Riquet), sous la bannière Cordes tendues regroupant des créations de musique contemporaine pour altos, violons, violoncelles et contrebasses de Iannis Xenakis, Raphaël Cendo, George Benjamin (avec cordes vocales d’une mezzo-soprano), Matthias Pintscher.

Les trois œuvres de Iannis Xenakis (Aroura,1971, 12 minutes, Kottos, 1977, 8 minutes, Embellie, 1981, 8 minutes) étaient illustrées par une citation du compositeur qui figure dans le programme :

« La musique n’est pas une langue. Toute pièce musicale est comme un rocher de forme complexe avec des stries et des dessins gravés dessus et dedans, que les hommes peuvent déchiffrer de mille manières sans qu’aucune ne soit la meilleure ou la plus vraie. »

(Transformation d’un combat physique ou politique en lutte d’idées. Paris, Éd. La main courante, 2006, p. 30).

En sortant de la salle 400, on se plaisait à rêver d’un concert écouté en chaises longues et ouvrant la perspective sur un immeuble futuriste.

CentQuatre1_DH

CentQuatre2_DH(Ces photos sont agrandissables.)

Tagué , , , , , , ,

13 réflexions sur “Des cordes et des chaises longues

  1. brigetoun dit :

    alors là… NOSTALGIE et pas uniquement au 104,

  2. Francesca dit :

    Le 104 se montre rarement aussi nu qu’ici avec ses chaises longues : belle photo !

  3. Je ne me suis pas encore vraiment décidé à faire les 104 pas nécessaires pour me rendre dans ce lieu, quand même suggestif, que j’avais vaguement perlustré…
    La belle photo, la complexité musicale et l’idée d’y trouver des chaises longues me donnent maintenant une plus concrète envie de m’y rendre !

  4. godart dit :

    Sobriété des photos et du texte. Parfois l’essentiel est dans le peu.

  5. @ godart : Je vais relire « Grog et Magog »…

  6. PdB dit :

    étrange, étrange, Riquet ? pourquoi donc ?

  7. @ PdB : à cause de son entrée (ou de sa sortie, voir photo en ouvrant le lien) directement dans un immeuble…

  8. PdB dit :

    ah oui, c’est vrai (comme la station Sentier) en tous cas, le 104 et sa tour emballée à la Christo est un lieu magnifique (la préposée aux fenêtres y avait un bureau, tiens, juste là)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :