Archives du 03/07/2014

Ombres de choc [1/2]

Passant hier après-midi place de la République à Paris, je m’amusais à voir les ombres jouer avec leur contraire. La lumière est parfois rétive.

Alors, le jeu s’exaspère, la surface s’agite, la pelouse est dalle (salut, Béatrice !), mais l’info sera distillée principalement sur TF1 à 20 heures (à défaut de foot, audience captive assurée) : l’ancien Président Nicolas Sarkozy (victime sacrifiée d’un complot et d’une juge « SM » , c’est tout dire !), qui a repris sans sourciller toutes les calembredaines circulant sur les « réseaux sociaux », a tendu symboliquement la sébile pour récolter la compassion de « tous les Français » face à « l’acharnement » qui s’est abattu, de manière indigne, sur sa pauvre personne.

En face, un Jean-Pierre Elkabbach (Europe 1) à peu près éteint, doté d’un curieux micro accroché dans le dos de sa veste, et un Gilles Bouleau (TF1) essayant de sortir de son rôle, imparti à l’origine, d’interviewer tempéré.

Je continuais donc à jongler avec les ombres (portées ou colportées) qui appelaient le soleil : la dialectique de la lutte de classes semblait à l’œuvre, un peu plus tard, même à la télé, fût-elle privée (de quelque chose).

Rép1_DH

Rép2_DH

Rép3_DH

Rép4_DH

Rép5_DH

Rép6_DH(Agrandir  les photos.)

[ ☛ à suivre samedi matin ]

Tagué , , , , , ,