Recyclage de quelques photos inutilisées

Il faut évidemment faire des choix dans les photos prises, soit mal cadrées (je ne les retouche jamais), soit plus ou moins floues… ou troubles (surtout celles captées avec l’aide de mon smartphone), soit qu’elles ne présentent guère d’intérêt et demeurent alors inutilisables pour Métronomiques, soit qu’il s’agit de réduire leur nombre.

Là, j’ai regardé à nouveau la série complète réalisée le 2 juillet sur la place de la République et alentour, à Paris, et j’en ai « repêché » quelques-unes – car pour ce matin j’étais tombé en panne d’autre inspiration et nous étions à Lille quand le Tour de France est passé hier après-midi à Bailleul, en provenance du Touquet, après avoir quitté la Grande-Bretagne.

De toute façon, je suis limité ici en durée de connexion par ma clé 3 G (ce qui explique un certain minimalisme actuel de ma présence sur Internet !).

En revanche, vue à la télé, la victoire démentielle (7-1) de l’équipe de foot d’Allemagne sur le Brésil a porté un coup fatal au mythe exotique, celui du ballon rond comme sphère ludique et unificatrice du bonheur, de la pauvreté supportable au soleil et des cariocas dansant jusqu’au bout de la nuit.

 

Recyclage1_DH

Recyclage2_DH

Recyclage3_DH

Recyclage4_DH

Recyclage5_DH

(Toutes les photos peuvent être agrandies d’un simple clic de souris ou geste de la main.)

Simon and Garfunkel, Bridge Over Troubled Water)

Tagué , , , , , , , ,

17 réflexions sur “Recyclage de quelques photos inutilisées

  1. brigetoun dit :

    oserais-je dire qu’elles me suffiraient pleinement ?

  2. @ brigetoun : alors, tant mieux !

  3. Dans le beau décalage d’aujourd’hui, où ces images orphelines de l’unité de lieu et d’action se confrontent à des événements touchants (le Tour passant à côté ou la défaite décevante du Brésil) qui se trouvent orphelins d´images… un lien idéal ainsi qu’une véritable solidarité s’instaure quand même entre les mots et les images.
    La jeune blonde en scooter de la deuxième photo, par exemple, semble en train d’écouter ces terribles résultats depuis une ancienne radio à transistors fort perturbée (oh, qu’il est loin le 5-1 du Brésil contre la Suède où l’on connut le génie de Pelé !)

  4. gballand dit :

    Vous avez bien fait, on est en période de repêchage ( bac ;). Je pense que dès aujourd’hui, la présidente du Brésil pourra se chanter la chanson « like a bridge over trouble water », car ça va manifester au pays du foot et de la Samba !

  5. godart dit :

    Pour rester dans la légèreté de la chanson:  » Il portait des culottes, des bottes de moto, un blouson de cuir noir avec un aigle sur le dos. Sa moto qui partait comme un boulet de canon, semait la terreur dans toute la région « . La chanson originale provient d’un groupe américain: The Cheese. L’auteur s’était inspiré du film  » L’équipée sauvage  » avec Brando. En France Vince Taylor qui lui au moins portait un blouson de cuir noir ( avec le pantalon assorti ) a interprété cette chanson. Remerciement à Wikipédia et à vos photos à tiroirs.

    • @ godart : oui, il y a eu beaucoup d’imitations ou d’inspirations à partir des créations américaines (le film Easy Riders étant d’ailleurs un signe à L’Équipée sauvage).

      • godart dit :

        Oui, très beau papier là que vous aviez fait sur Dennis Hopper.

        @ godart : surtout que je l’avais vu présenter son film à la Cinémathèque (et il paraissait déjà fatigué)… D.H.

  6. Les ombres étirent leurs nonchalance, mais le soleil est derrière les nuages, et il suffit parfois de quelques mots posés sur des notes pour que les ombres se dissipent.
    Il y a probablement nombre de vos photos qui mériteraient un peu de « recyclage » comme ceci.
    Vous devriez suggérer à Anne Hidalgo, cette idée de « Vespalib » …

    • @ mchristinegrimard : Concernant les photos, je craindrais le trop-plein !

      Pour Vespalib, le nom de domaine a été créé, je pense que c’est ou ce sera un service privé mais où il n’y aura pas des Vespa à tous les coins de rue, il faut ou faudra sûrement louer par téléphone (comme indiqué sur la carrosserie !).

  7. Francesca dit :

    Ah, cette statue juchée sur le toit d’une voiture ! J’adore les hasards qui président parfois à des curiosités photographiques hilarantes : ainsi, mon père, qui a juré ne pas l’avoir fait exprès, a immortalisé une vieille toupie de la famille, chevelure bleue crêpée à la Bardot et surmontée d’une énorme potiche remplie de pivoines, telle un délirant chapeau…

  8. @ francesca : une tante… ou un objet ? 🙂

  9. PdB dit :

    Il semble qu’il y ait chaque soir un concert (style wampas il y a quelques jours …) sur cette minérale place de la République (les lampadaires y sont agressifs, mais qu’y peut-on ?) : par les temps qui pleuvent, je n’y suis pas allé…

  10. @ PdB : ils jouent peut-être du Bécaud ? 🙂

  11. Dom A. dit :

    Belles photos (je me demande bien qui ne porte plus la barbe ; allons-nous devenir des sujets démodés ?)
    (bientôt la greffe 3G illimité !)

  12. @ Dom A. : seule solution = la cagoule !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :