To Havre and Havre not (6)

L’objectif de ce déplacement-éclair au Havre était de voir l’expo Nicolas de Staël (« bicentenaire de sa naissance »), mais comment, même en seulement deux jours, ignorer la ville en tant que telle ?

Il y a presque deux ans déjà, nous la découvrions : elle n’a pas changé. Ses bâtiments signés Auguste Perret – l’as de la péréquation architecturale – et ses rues coupées à angle droit (comme à NYC), le ciel changeant du bleu pur au gris moucheté (comme dans une toile de NDS), l’espace soudainement ouvert par le vent du large de l’océan tout à côté, cette impression de ciel et d’espace plus jamais encombré d’avions bombardiers… ouvrent les bronches.

J’aime cette ville qui recèle un aspect à la Giorgio De Chirico (avec ses colonnades urbaines et l’apparente uniformité des bâtiments construits sur un modèle démocratique… beau rêve de l’époque de la reconstruction !), qui s’aère sur la mer et a élancé l’église Saint-Joseph quasiment païenne avec ses fauteuils de cinéma, qui joue son rôle de porte-containers et accueille des grues à la fois fixes et volantes, qui jette des ponts audacieux, non encombrés de dérisoires cadenas touristiques, entre ses deux rives, et laisse la circulation automobile se dérouler de manière élégante : les voitures s’arrêtent devant les piétons qui n’ont même pas encore manifesté leur souhait d’emprunter leurs passages réservés !

Il était normal, après tout, que Nicolas de Staël soit célébré au Havre, dans ce musée admirable, pour l’attention, la propension, la précision qu’il a portées aux images maritimes et terrestres sublimées par leur couleurs changeantes et qu’il a su fixer à sa manière : de la matière sortie du tube de peinture et devenue pure sensation.

DS21_DH

DS22bis_DH

DS22_DH(Une pièce de l’appartement-témoin d’Auguste Perret.)

DS23_DH

DS24_DH

DS25_DH

DS26_DH

DS27_DH

DS28_DH

DS29_DH

DS30_DH(Intérieur de l’église Saint-Joseph.)

DS31_DH

DS32_DH(Lire le très bel article de Catherine Désormière, publié le 31.10)

DS33_DH(Intérieur de notre hôtel au Havre. Toutes les photos sont agrandissables.)

[ ☛ FIN ]

Tagué , , ,

12 réflexions sur “To Havre and Havre not (6)

  1. L’absence d’avions et de cadenas touristiques laisse espérer dans une suspension qui puisse se prolonger, avec l’empreinte d’une utopie telle la « péréquation architecturale » d’Auguste Perret, rudement entravée ou empêchée ailleurs par la violence de l’homologation et de la spéculation immobilière.

  2. N’y pense plus sans penser à 38 témoins, le film de Belvaux avec Yvon Attal

    mis à part mes liens personnels à cette ville.

  3. gballand dit :

    Il est vrai qu’au Havre on a cette sensation d’espace. La ville rêvée pour les cyclistes !
    La rue des sauveteurs m’a fait sourire… Et le ciel était là pour vous accueillir 😉

  4. Ambre dit :

    Magnifique cette immersion d’une semaine avec de Staël. Oui, Le Havre et vos photos de mer et portuaires sont (étaient) en osmose avec la palette de l’artiste.
    Jolie cette photo du couple (Indiens? Hindous?) avec l’enfant.
    Voir aussi ce film (existe en DVD), Le Havre de Aki Kaurismäki.

  5. Elise dit :

    « Le son (…) gagnait dans la zone portuaire un périmètre de friche industrielle situé vers la Darse de l’océan » le Havre encore, le cadre délibérément choisi, on le saisit mieux, de Réparer les vivants ; hier les échos du tableau au paysage étaient saisissants, merci de nous entraîner dans cette observation poétique du paysage, de la couleur et des volumes. Un bel hommage à une architecture sur laquelle vous m’ouvrez les yeux.

  6. Francesca dit :

    Ville un peu raide pour mon goût, mais souvenir précis de la première fois où j’ai senti le vent passer dans la Tour Océane en 1961 ou 62…

    • @ Francesca : je pense que sa raideur n’est qu’apparente et qu’il faut sans doute pouvoir y vivre plus longtemps pour apprécier les transformations de la ville (les rives de la Moselle sont belles aussi).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :