Archives du 01/11/2014

Par une belle après-midi automnale et parisienne affichant 19°C ou 20°C [2/2]

Quand je sors du cinéma, j’ai encore dans la tête les photos en noir et blanc de Sebastião Salgado : ici, boulevard Beaumarchais, tout semble tellement plus pacifique même si la végétation est soigneusement encadrée.

Le soleil (il n’est que 17 heures 15) commence à se mettre sous la couverture, le soir apparaît déjà, les voitures ont leurs phares allumés mais il est vrai que c’est automatique, et je repère ce camion-grue au nom emblématique.

Toujours à regret, je constate que la grande boutique d’appareils photo argentiques, sur le trottoir de droite en remontant vers la place de la République, a été remplacée par un marchand de vin, mais j’imagine une cuve, entre le révélateur et le fixateur, qui contiendrait 75 cl de Châteauneuf-du-Pape comme « bain d’arrêt », de manière à donner une coloration rouge et subtile à des épreuves papier en cours de développement.

Le musée Picasso doit maintenant attirer la foule, depuis sa réouverture : de l’autre côté de l’affiche, se tient, comme une invite à passer à l’acte créatif, le magasin Rougier&Plé (hélas, ce cliché est trouble, mon petit téléphone Samsung se montre très capricieux dès que la lumière baisse).

Plus loin, devant une station de métro sur l’itinéraire qui file tout droit, une fille semble attendre quelqu’un : j’espère pour elle que cela ne tournera pas au calvaire.

La nuit est maintenant tombée, sans se faire bobo. Elle sait, depuis le temps, amortir sa chute (comme en judo) renouvelée à l’infini.

Wenders10_DH

Wenders11_DH

Wenders12_DH

Wenders13_DH

Wenders14_DH

Wenders15_DH

Wenders16_DH

Wenders17_DH

Wenders18_DH(Les photos ne nécessitent pas un agrandisseur à l’ancienne.)

(The Modern Jazz Quartet, Animal Dance)

 [ ☛ FIN ]

Tagué , , , ,