Archives du 02/11/2014

Dans le métro égaré

 son

sous

la voûte

tremblement

déjà annoncé

le quai est solide

les gens solidaires

la cohue

wagon rempli

mains accrochées

aux barres métalliques

il faut équilibrer les pieds

des cheveux frôlent ma joue

des visages se reflètent dans les portes

rythme rime rivages ravages sous terre

tunnel

entrevu

retrouvé

robot à roues

lobotomisation

des pensées seules

capharnaüm des corps

entassés serrés compressés

roulis

roulement

houle et foule

dans le métro égaré

comme hagard et dément

y-a-t-il seulement un conducteur

dans la rame qui fonce pour s’arrêter

sans cesse un peu plus loin de son départ

Rémi Fraisse n’est pas mort

sur les rails de

Château d’Eau

Château d'Eau_DH(Photo prise le 31 octobre. Cliquer pour agrandir.)

Tagué , ,