Archives du 16/12/2014

« Serpent vert » au-dessus de la Seine

serpent1_DH

Passant hier matin, à pied, devant Les Docks, Cité de la Mode et du Design (visitée en vitesse lors de la dernière « Nuit blanche » parisienne), je regardais un moment ce « serpent vert », situé juste en face au 34, quai d’Austerlitz (13e).

Son audace architecturale, due à l’agence Jakob + Macfarlane, recouvrant une partie du bâtiment d’origine en béton (1907) d’une structure ondulante, et le choix de sa couleur éloignée pour le moins du neutre, lancent un défi ou un salut bienvenus à tous les automobilistes (s’ils tournent la tête une demi-seconde) qui, matin et soir, empruntent la voie parallèle (quai de la Rapée) permettant de l’apercevoir surplombant la Seine et dont il semble toujours avoir surgi de manière impromptue.

Il me fait penser à un silure de métal, aux dimensions extraordinaires, qui se reposerait enfin de sa navigation sous-marine : dans ses flancs et alentour, un institut, des défilés de mannequins, des expos, un Musée Art Ludique, des manifestations terre-à-terre, des restaurants, et au-dessus une terrasse panoramique : jusqu’à ce que le monstre n’avale un jour tout ce petit monde et disparaisse dans le fleuve, riant du tour qu’il aurait ainsi joué après un peu plus de deux années d’attentisme (il fut définitivement posé là au printemps 2012).

serpent2_DH(Photos : agrandissement possible d’un simple geste, souris ou doigt.)

(Duke Ellington, So)

Tagué , , , , ,