« BeHaViorisme » des fêtes

BHV1_DH

Aperçu l’autre jour ce gros camion garé pour décharger sa marchandise sur la plateforme du BHV/Marais : j’ai réalisé alors que ces trois initiales rendaient hommage – de manière sans doute inconsciente – au « BeHaViorisme » des fêtes : les cadeaux à offrir, la compulsion des achats, la cohue à subir dans les magasins…

Et ainsi la consommation pouvait repartir d’un pied vigoureux jusqu’à la fin de l’année, tandis que l’embellie des sondages concernant le président de la République se maintiendrait peut-être au beau fixe pendant au moins une semaine encore.

Sur le semi-remorque (coffre-fort à roues en caoutchouc), le bonhomme Michelin s’était même multiplié par deux : et pour plus de sûreté un œil de lynx surveillait les affaires (la CB toujours au rendez-vous !).

Les choses étant ce qu’elles sont (en transes), aurions-nous tous – ou presque – acquis, ces jours-ci, un comportement « pavlovien » ?

BHV2_DH(Paris, rue de la Verrerie, 4e, le 20.12. Cliquer pour agrandir les photos.)

(Duke Ellington and his Orchestra, It Don’t Mean A Thing (If It Ain’t Got That Swing), 1932.)

Tagué , , , ,

25 réflexions sur “« BeHaViorisme » des fêtes

  1. gballand dit :

    Je suis l’esclave de ma CB et le behaviourisme a eu raison de moi 😉

  2. Alex dit :

    Je me force à aller dans les magasins pour y trouver des babioles. Je cherche aussi un bon pudding. Vivement le calme de Janvier !

  3. brigetoun dit :

    me demande pourquoi j’ai toujours trouvé du charme au bonhomme Michelin

  4. Gilbert Pinna dit :

    … sur son mur végétal, l’homme de la jungle ?

  5. Godart dit :

    A l’heure H, il serait même possible de rencontrer l’homme de lettres BHL au BHV.

  6. Francesca dit :

    Détestation de cette période de folie consumériste, des fêtes carillonnées et de tout ce qui va avec. Toujours envie de me terrer quelque part pour échapper à ces joies sur commande…

  7. @ Francesca : c’est pour cela que j’ai rajouté « presque », au dernier paragraphe, après « nous tous », car l’amalgame était un peu exagéré (même si on se sent obligés de participer plus ou moins, on peut garder une certaine distance… intellectuelle !).

  8. Alex dit :

    Nous ployons sous une avalanche d’informations et de biens de consommation, lesquels souvent de courte durée, donc à remplacer rapidement, comme l’informatique.
    L’esprit est trop souvent occupé à penser quoi acheter. Et faire fonctionner le produit !
    Paradoxalement, une trop grande liberté de choix nous aliène.

    Un autre grand problème est la mauvaise qualité – et le mauvais goût – des biens offerts. On a dévasté des forêts entières pour d’affreux meubles en kit – maintenant on vend des mères porteuses pour des enfants du caprice souvent ensuite abandonnés dans des orphelinats – une éthique de la consommation paraît nécessaire – mais il faut interdire d’interdire…
    Un tourbillon de folies nous entraîne, mais où commence la folie ?

  9. PdB dit :

    doo wap doo wap doo wap doo wap doo wap…
    « ça ne veut rien dire si tu n’as pas le bon swing » tu comprends… doo wap doo wap… »
    ce Duke…
    (alors comme ça nono va commencer à croire au père Noël si je comprends bien les résultats des sondages)

  10. Noël est l’occasion de se réunir et de se réjouir ensemble, par les temps qui courent le consumérisme est au second plan, faute de moyens ! Autant se souvenir que la magie de Noël est ailleurs que dans les étoiles artificielles, et que les yeux des enfants brillent plus fort quand l’Amour les éclaire. L’occasion aussi de penser à ceux qui sont absents et qu’aucun cadeau de luxe ne pourra jamais remplacer.

    • @ mchristinegrimard : vous avez raison, je n’ai sans doute pas assez insisté sur l’ambiguïté de ces fêtes, surtout dans la situation économique actuelle…
      Mais ces quelques lignes ne se voulaient certes pas exhaustives sur le sujet : les commentaires peuvent ainsi les compléter !

  11. Aunryz dit :

    BHV B(raquage) ach’vé (de nos cerveaux et de nos porte-monnaie) ?

    Pas vlof .. pas glop !

    Comment ne pas résister à la tentation quand on a la malchance (sourire²) d’habiter à 20km du premier supermarché
    et à plus d’ 1 heure du premier centre commercial qui se respecte.

    sinon
    j’aime bien « coffre-fort à roues en caoutchouc »
    il y a trop de mots qui raccourcissent notre pensée
    voilà un décourci qui réinjecte de l’analogie dans le code.

  12. Alex dit :

    Atmosphère de joie et de fêtes, baguenauder dans tous ces magasins, imaginer le bonheur des enfants et des adultes à Noël… Rêves souriants…
    Mais on ne veut pas voir le revers de la médaille, des montagnes de déchets partout dans le monde, et habitées par des colonies de rats de plus en plus prospères, qui polluent les nappes d’eau potable, et dont on ne sait plus comment s’en débarrasser.
    Bonnes fêtes, en attendant le petit génie qui nous tirera de là.

    • @ Alex : toute la misère du monde…

      Il faudrait tout interdire (voiture => pollution, consommation => exploitation des populations et des terres, centrales nucléaires => déchets pour des milliers ou millions d’années, etc.), il n’y aurait plus de problèmes !

      Bonnes fêtes aussi à vous !

      • Il faudrait que le tri des poubelles se fasse, non seulement pour les particuliers, mais à un niveau général. Et le plus dur, réfléchir et choisir…
        En attendant, au lieu qu’un avion décolle toutes les 5mn de Roissy, -certains à vide – ce pourrait être toutes les 10mn ! Un avion pollue 100 ou 1000 fois plus qu’une voiture, j’ai oublié le chiffre astronomique.
        On pourrait aussi diminuer de moitié la construction hideuse de résidences secondaires pratiquement jamais habitées.
        Etc… En attendant mieux, au plus pressé.

  13. @ peintresetpoetes : oui, je n’ai pas mis les avions ni les vaches, etc., comme vous dites !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :