« Caillot, gestionnaire de flux »

Hier matin, pour cet aller-retour Paris-Évry en voiture, j’ai mis – en respectant les interdictions de foncer – une demi-heure à l’aller (07:00/07:30) et une heure vingt au retour (08:00/09:20).

Par bonheur, le président de la République causait dans l’autoradio, à France Inter de 7 heures à 9 heures, avec un rythme assez saccadé, et j’avais l’impression de rouler ainsi plus vite que les embouteillages ne le permettaient.

 « On verra le résultat au bout du chemin », a-t-il déclaré : là, par endroits, c’est limité tantôt à 50 km/h, 70 km/h, 90 km/h ou 110 km/h ; on se demande parfois si la vitesse d’un escargot n’est pas toute bénéfique pour échapper aux pièges des radars gros ou petits mais, dans le même temps, hélas, contre-productive pour les caisses de l’État en période de crise économique.

Dans la réalité, François Hollande pourrait conduire lui-même le semi-remorque aperçu croisant sur la voie d’en face et qui semblait afficher un véritable programme politique.

(Vine envoyés sur Twitter hier matin : cliquer sur l’image pour faire apparaître, en bas à droite, le petit haut-parleur puis le décocher.)

Caillot1_DH

Caillot2_DH

Caillot3_DH(Photos : cliquer pour les agrandir.)

(Ray Charles, I’m Movin’ On)

Tagué , , , , , ,

14 réflexions sur “« Caillot, gestionnaire de flux »

  1. brigetoun dit :

    mais il n’y avait pas Ray Charles pour charmer l’oreille
    voir les deux vidéos s’animer en même temps, assez fascinant et cela donne bien une impression de conduite par à coups (assez en situation !)

  2. annaj dit :

    ah…oui et cette menace de thrombose profonde dans votre France

  3. Écouter Ray Charles c’est quand même une heureuse consolation ! Qui sait combien de voix saccadés a-t-il dû écouter à la radio au cours de ses déplacements aveugles ! Et pourtant il transformait toujours ce qu’il entendait en une « autre chose » !

    • @ biscarrosse2012 : j’imagine sa présence sur scène avec comme uniques points de repère les touches du piano ou de l’orgue Hammond, le métal du micro, la présence des Raelets, et les applaudissements du public : et puis sa voix qui l’entraîne lui-même dans d’autres visions.

      Tu m’as fait repenser à cette fameuse « Lettre sur les aveugles à ceux qui voient » (1749) de Diderot.

  4. Alex dit :

    Le résultat, il a eu un flux de poitrine, il avait trop forcé au bout du chemin, pour ce marathon des escargots.

    • @ Alex : Il faut aimer les escargots, même quand ils essaient d’échapper, en prenant leurs jambes à leur cou, au sort funeste qui les attend dans notre beau pays gastronomique !

  5. PdB dit :

    ah il sait donc, aussi, parler… C’est une (bonne ?) nouvelle (s’il commence à chanter, on écoutera peut-être)… Aussi insupportable que son macron (j’éteins le poste)

  6. PdB dit :

    Très bonne idée (tous les moyens sont bons pour verbaliser, les caisses de l’État sont vides et les appointements de ses grands serviteurs ne sauraient attendre de leur être versés)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :