Une fois toutes les écluses franchies

Oiseaux de bel augure

mouettes rieuses

à gorge déployée

le 6 janvier il faisait zéro degré dehors

mais il n’y a pas de thermomètre

au-dessus de la passerelle

vous survolez le quartier

comme un territoire qui vous appartiendrait

vous avez bien noté que tous les immeubles haussmanniens

n’ont pas été détruits

(peut-être seulement un tiers ?)

les voitures et camions polluent votre atmosphère

mais Airparif veille

les piétons et les cyclistes dégagent moins de carbone

on pourra quand même les dater plus tard

si on en retrouve gisant au fond du canal Saint-Martin

le ciel hésite entre le gris et le bleu

parfois c’est peut-être agréable d’être daltonien

l’eau n’a pas encore gelé

vous ne pouvez marcher à petits pas à sa surface

il paraît que cela arrivera de moins en moins

revoici alors les thermes chauds pour vous

les temps antiques revenus !

Vaison-la-Romaine, la porte à côté

vous pourrez suivre aussi le radeau d’Ulysse

en pleine mer

une fois toutes les écluses franchies

avec ces ponts tournants qui vous amusent

et leur grand manœuvrier

Tagué , , , , , ,

20 réflexions sur “Une fois toutes les écluses franchies

  1. brigetoun dit :

    ai beaucoup aimé le poème
    et puis ai aimé les trouver les mouettes rieuses bien en ligne sur le pont, et tout le reste

  2. Que dire d’autre que j’aime beaucoup, les mots, les images, les mouettes plongeant vers leur destin, et le sapin abandonné qui aurait voulu les suivre et reste nostalgique derrière les barreaux du pont, le smiley rouge et le canal si paisible…
    L’escargot devrait sortir sa caméra plus souvent, même si ce n’était pas un temps à mettre une coquille dehors 🙂

    • @ mchristinegrimard : Le sapin, oui, c’était une surprise, j’ai failli me prendre les pieds dedans !
      Merci, oui, il faut que je réutilise plus souvent mon appareil photo pour la vidéo, l’iPhone en poche est accapareur…

  3. gballand dit :

    Quelle chance vous avez de pouvoir franchir des écluses tous les jours. Je vous envie…

  4. Entre Peur et Illusions la Nature se transforme. Même la belle nature qui s’est frayé un chemin vert-et-bleu au beau milieu d’une ville dense de bâtiments et de machineries humaines.
    Nous sommes déjà au-delà d’une nature maîtrisée ou amadouée par l’homme.
    Il s’agit désormais d’une nature contrariée et contradictoire qui reflète dans le bien et dans le mal ce que les hommes font de plus en plus machinalement, malgré la connaissance des phénomènes qui en déclenchent. Hélas.
    Donc il ne nous reste que songer à Ulysse, à son esprit aventurier ainsi qu’à sa ruse qui pourrait être — pourquoi pas ? — la nôtre.

  5. annaj dit :

    le grand manoeuvrier…quelle magnifique désignation

  6. Alors comme ça on suit les jeunes femmes sur les quais? Beau plan, belle tension, belle fin en suspens : l’accosteras-tu? Et dans quel but? Il nous reste à imaginer… DH serait-il un S.K? (S.K: pour désopacifier le sens de cet acronyme :voir bande annonce SK1)
    Bonne journée!

  7. Alex dit :

    C’est janvier – le vieux Janus à la barbe blanche nous regarde – il est couvert de neige – il attend que nous recommencions le rituel des Thermes et des Bibliothèques – il attend que nos folies cessent – des mouettes échappées à leur génocide programmé tournent et crient dans la pâleur du ciel – comme des prophétesses –

  8. Alex dit :

    @ DH : je n’ai appris la tragédie de Charlie Hebdo qu’après avoir écrit ce texte. Je sentais alors ces mouettes prédire une catastrophe.

  9. bonjour, j’aime ce poème du matin d’avant – pas de prémonition non mais la fragilité de l’humanité, son oubli si profond de la nature et de sa nature – un beau regard sur tout ça, léger espoir que tout n’est pas fini – le cri des oiseaux – les seuls ou presque qui se risquent jusqu’à nous quand les tous petits se cachent ou meurent ou ont migré – ceux qui reviendront sachons les accueillir et les protéger

    je vous joins dans un élan amical le lien vers le premier vidéo poème que j’ai réalisé il y a peu – comme une envie !

  10. @ SERRE Catherine : merci 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :