Archives du 25/01/2015

Surveillance statique [3]

(cliquer sur l’image pour obtenir du son avec le petit haut-parleur)

J’ai entendu comme un coup de feu, pourtant ce n’était pas un de ceux suivant le soir même la tuerie du 7 janvier dont un coureur, grièvement blessé, fut la victime à Fontenay-aux-Roses – un blogueur est un joggeur qui utilise de préférence ses doigts.

La détonation a retenti près d’un arbre alors que j’écoutais le coucou (une sorte de Vine sonore) qui y nichait. Et j’ai essayé de capter le cri noir d’un corbeau mais j’ai manqué, comment dire, de pot. Je tiens à conserver des éléments contextuels de mon enquête.

Les heures passaient, les traces s’accumulaient, se mélangeaient, se marchaient les unes sur les autres. Cela serait coton de démêler le vrai du faux. Je pensais pourtant que le suspect allait revenir se fondre dans Paris, et pas dans une imprimerie ou un supermarché.

Il n’était en effet pas du genre à se retrancher ailleurs que dans son for intérieur. D’après une conversation enregistrée à partir de son portable, il déclarait le 20 janvier à un ami :

« J’ai des doutes sur l’utilité de tout ça… On est sûrement sur la voie de l’irréparable, mais alors, après, on ne maîtrise plus rien, ce qui est violemment contradictoire… »

Cette sorte de prise de conscience – sans doute la leçon des attentats ayant, ces temps derniers, éclaboussé la France entière voire une partie du monde – posait peut-être un premier pas vers la sagesse ?

[ ☛ à suivre ]

Tagué , ,