Surveillance statique [4]

(cliquer sur l’image)

Dimanche matin, à l’heure du marché, j’en ai eu le cœur net : il s’est maintenant installé dans cet hôtel et j’y ai vu comme une allusion au film Element of Crime – même si rien ne s’est encore produit. Il doit être un peu écolo sur les bords.

La « surveillance statique » que j’exerce, entrecoupée forcément de quelques déplacements, aurait pu être qualifiée de « surveillance étatique ». Notre rôle est d’anticiper, de prévoir, d’imaginer, d’envisager, de conjecturer, d’intégrer la démarche des suspects : se mettre dans leur peau (durant un moment) pour reconstituer leurs plans, les coucher sur le papier ou l’écran, lieux qu’ils ne devraient jamais quitter.

Dans la très étroite rue d’Aix (10ème), des passants me dépassent. Je fais semblant de consulter les messages de mon téléphone. Le froid me lâche un peu les baskets, les flocons qui étaient prévus sur Paris ont fait faux bond. La pollution nous sert de parapluie ou de chasse-neige.

Là-bas, en Grèce, le baromètre politique vire au beau…

Le gérant de l’hôtel ne sait pas combien de temps son voyageur va rester chez lui. Il m’a promis qu’il me tiendrait informé. Maintenant, les tauliers ne font plus remplir ces fiches qui nous permettaient de suivre les allées et venues de tel ou tel individu. Il faudrait peut-être les rétablir ? Mais si les indications données et les pièces d’identité sont fausses, comme les cartes bancaires utilisées, ça nous servirait à quoi ?

On étudiera les connexions Wi-Fi effectuées le soir par notre ami. Internet est une ressource immense de possibles.

[ ☛ à suivre ]

Tagué , , ,

23 réflexions sur “Surveillance statique [4]

  1. gballand dit :

    Vous êtes un enquêteur parfait. Vous ne lâchez rien de rien ! ;Si j’ai besoin de faire suivre quelqu’un, je peux m’adresser à vous ? 😉

  2. brigetoun dit :

    ah la surveillance d’internet, et les belles lois que votent nos élus pour nous protéger

  3. M’inspirant au souvenir d’un film paradigmatique avec Alberto Sordi et Léa Massari, je me disais que la vie, notre vie — entourée souvent de gens trop rusés et de bureaucraties trop compliquées — a été souvent « difficile » (voir le titre homonyme, Una vita difficile de Dino Risi, 1961). On risquait la détresse et la vie très modeste, mais on pouvait laisser la clé dans la porte cochère sans que personne en profitait pour nous faire peur.
    Maintenant on a affaire à une « Escalation » (voir le film de Roberto Faenza, 1968) qui va produire une sorte de « fondamentalisme de la peur », causant pour tout le monde une vie de plus en plus impossible !

  4. Alex dit :

    Monsieur l’inspecteur, vous êtes sur les dents, mais vous allez bientôt serrer l’individu !

  5. Sorcière dit :

    Un hôtel *** écolo ! tu filoches du beau monde, Dominique ! ?

    • @ Sorcière : ce n’est pas moi qui ai choisi cette façade « végétalisée »… mais avoue qu’elle présente un joli vert « islamique » !

      • Sorcière dit :

        Mon avatar aussi est vert …EMERAUDE (ne pas confondre, hein ?)

        @ Sorcière : très joli bijou oriental ! D.H.

  6. godart dit :

    Cher collègue, le filet se resserre, vos états de service prouvent votre compétence. Je profite de ce présent courrier pour vous envoyer un abonnement au Figaro et à Valeurs actuelles, une presse qui sait défendre nos valeurs. Il va de soi que cet abonnement est offert par la « maison ». Bien à vous.

    • @ godart : merci, chère collègue, pour votre sollicitude mais je dispose déjà de l’appli « Le Figaro » sur mon téléphone (car j’aime surtout Beaumarchais).
      Quant à « Valeurs actuelles », non, ce ne sont pas tout à fait les miennes, et je vais mettre l’abonnement à la poubelle, désolé !

  7. Désormière dit :

    J’ai un doute à propos des douceurs du salon de thé.

  8. Agent dormant dit :

    La patience, mon ami, la patience…

  9. J’entendais aujourd’hui à la radio qu’à l’heure des « réseaux sociaux », la vie privée n’existe plus et que les jeunes générations l’ont admis, ce qui facilitera grandement les investigations d’Interpol et de tous les curieux… Votre filature finira par vous conduire au poteau rose, il suffit d’avoir plus de patience que le suspect !

    • @ mchristinegrimard : je crois qu’elle s’étale plus sur Facebook que sur Twitter.
      Mais même les simples mails ou les SMS peuvent être interceptés, donc pas de problème !

      Le « poteau rose », oui, bien décrypté… 🙂

  10. Zoë Lucider dit :

    Le baromètre a donné la bonne tendance. Je m’amuse à écouter les chroniqueurs buter sur le nom. Aléxis Tsipras, il le fait exprès ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :