Surveillance statique [6]

(cliquer sur l’image)

Parfois, le doute me prend : et s’il échappait à mon regard ? Je ne loge pas dans son hôtel, et il est impossible de garer une voiture dans cette rue-boyau. En fait, j’agis par sondages aléatoires et par relevés successifs. Je pourrais dire que c’est aussi une sorte de « surveillance statistique ».

Grâce à la collaboration discrète du propriétaire d’Element Hotel, on a réussi à implanter dans la semelle d’une de ses baskets, laissées dans son placard, une mini-balise GPS. Celle-ci émet directement sur mon smartphone et je le piste ainsi sans difficulté.

Lundi après-midi il a fait un saut près de la place d’Italie (13e) avant de regagner dans la soirée sa chambre du quatrième étage, N° 45. Mais c’était uniquement pour effectuer quelques achats ordinaires.

Hier matin, j’ai pris le métro à sa suite jusqu’aux Buttes-Chaumont, il avait apparemment l’envie de se dérouiller les jambes. Au sommet de la colline, sous un kiosque, des Chinoises faisaient de la gymnastique en musique. Ce parc demeure toujours aussi baroque mais utile aux joggeurs : je scrutais le parcours de notre ami sur le petit écran de mon téléphone et je m’étais assis sur un banc (ils ne les ont pas encore supprimés sous prétexte que des SDF pourraient s’en servir).

Je pense qu’il a bien dû parcourir en tout cinq ou six kilomètres en petites foulées. Au retour, il est sorti juste par la porte située en face de la Fondation Ophtalmologique Adolphe de Rothschild – normal que je l’aie à l’œil – et et est redescendu à pied jusqu’à son QG verdoyant.

Là, maintenant, installé un peu plus loin dans la camionnette taguée, donc anonyme, je branche mon casque (nos services ont « sonorisé » sa chambre) et j’attends qu’il en dise nettement plus sur ses intentions.

Tout à l’heure j’ai reçu un appel d’un de mes chefs :

– Alors, toujours rien ?

– Non, j’espère…

– Il va falloir quand même que ça se déclenche !

– Je vous ferai signe, pas d’inquiétude…

[ ☛ à suivre ]

Tagué , ,

23 réflexions sur “Surveillance statique [6]

  1. brigetoun dit :

    longue longue patience malgré les gadgets et les quelques sorties (le charme poussiéreux du moins dans ma mémoire des Buttes)

  2. gballand dit :

    Vous n’avez pas de crampes à surveiller ainsi ? La mini-balise GPS dans la semelle des basket, c’est du lourd 😉

  3. @ gballand : Nous ne restons pas trois heures sur un banc, on se ferait repérer.
    La balise : non, c’est du léger (taille miniature), il ne faut pas que l’on puisse s’en apercevoir.

  4. Francesca dit :

    Ce doit être épuisant, cette surveillance !
    Je regarde ça de loin « en allant de Paris jusqu’à Nantes »…

  5. Les activistes se fondent habituellement dans la masse, vêtus sobrement de noir. Courir en agitant une bannière jaune fluo est au mieux une provocation, au pire une injure à la discrétion de votre filature. Ne vous aurait-il pas repéré …?

  6. Sorcière dit :

    Wouahh je vais vérifier mes semelles (et mon balai).
    Au fait ? présomption réelle de participation à une éventuelle infraction ou simple suspicion subjective (des « chefs ») ? 😉

    • @ Sorcière : tout est dans cette dialectique (si bien imaginée dans le film « Minority Report ») entre l’acte possible et sa réalisation.

      • Sorcière dit :

        Tu utilises déjà Precobs ? ! 🙂

        @ Sorcière : mon allusion à « Minority Report » était donc elle-même peut-être prévisible !!! D.H.

  7. Agent dormant dit :

    Pensez aux relais. L’homme au loden et à la baguette de pain n’était pas sur ce chemin par hasard. Le jogueur en short fluo courait là pour distraire votre regard. Je le confirme : il vous a repéré.

  8. Désormière dit :

    Quel bonheur d’avoir un balcon en forêt !

  9. Alex dit :

    Derrière les vitres de cette magnifique maison de brique haut perchée, quelqu’un observe aussi l’individu. Son vêtement jaune est un signal, il signifie à ses complices, à l’air d’innocents promeneurs, qu’il a réussi son coup de la nuit dernière, à la barbe des inspecteurs. Il va laisser un message dans une des poubelles du parc.

  10. de l’action, du mouvement
    de la pression -hier art-chique
    ça bouge!ça bouge!

    belle journée à vous.

  11. Aunryz dit :

    Pas sillonnant !

    et honte d’être en sous-veillance

  12. anna jouy dit :

    moi je me contente du rôle de toutou dans presque tous les films, figurante et accessoire inévitable dans ce Paris

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :