Archives du 10/02/2015

Hommage (pacifique) à ce Ferdinand-là

Aperçu l’autre jour, j’aime ce véhicule conservé dans sa coque ancienne (avant son interdiction probable en 2020 pour cause de pollution), avec son moteur à l’arrière, d’où les grilles d’aération.

Cette Porsche 356 fait évidemment penser au créateur de l’entreprise et de la marque, qui s’appelait Ferdinand (mais on ignore s’il laissa, lui, quelques écrits), inventeur également de tourelles de chars sous le nazisme.

Porsche1_DH

Je ne regarde et ne juge ici que l’esthétique de l’auto : fluidité, arrondis, aérodynamisme, compacité, intérieur cuir d’un rouge de bon aloi se mariant à l’anthracite atmosphérique de la carrosserie.

Et puis j’imagine le feulement de l’engin, une fois le démarreur enclenché.

Porsche2_DH

Les gouttes de pluie rehaussaient le parfum rétro et métallique de cette voiture, qui fut lancée par le fils du magnat de Stuttgart, Ferry.

Elle était garée, le dimanche 1er février, dans la bien nommée rue Beaurepaire (Paris, 10e).

Porsche3_DH(Cliquer pour agrandir les photos.)

(Kraftwerk, The Robots)

Tagué , , ,