Archives du 17/02/2015

Philharmonie(s) de deux soirs

(cliquer sur l’image)

Étrange de retourner, le vendredi 13 février, à la Cité de la Musique (dénommée maintenant Philharmonie 2), après avoir pu découvrir la grande salle du nouveau et magnifique bâtiment de la Philharmonie 1, le mardi 3 février.

Les deux concerts étaient dirigés par Matthias Pintscher.

Au premier programme, deux « classiques », si l’on ose dire : Pierre Boulez, Pli selon pli (Portrait de Mallarmé) (1957/1989) pour soprano et orchestre, et Edgard Varèse, Amériques (1929) pour orchestre.

(Ensemble intercontemporain, Orchestre du Conservatoire de Paris, soprano : Marisol Montalvo).

Dans l’immense nef réalisée par Jean Nouvel, ces œuvres ont resplendi par leur finesse et leur puissance toujours intactes. Amériques demeure un continent éblouissant.

Au second programme : Matthias Pintscher, a twilight’s song (1997) pour soprano et sept instruments, Anton Webern, Six pièces, op. 6 (1909/1920) pour orchestre de chambre, Arturo Fuentes, Snowstorm (2014) pour ensemble (commande de l’Ensemble intercontemporain), Aribert Reimann, Nacht-Raüme (1988) pour piano à quatre mains et soprano, Hans Werner Henze, Being Beauteous (1963) pour soprano colorature, harpe et quatre violoncelles.

(Ensemble intercontemporain, soprano : Yeree Souh).

Tout enregistrement, film ou photographie étant interdits durant ces concerts, on pourra trouver ici une version d’Amériques d’Edgard Varèse, dirigée par Pierre Boulez.

Tagué , , , , , , , , , , , , ,