« Riposte canine »

(Cliquer sur l’image, prise samedi rue Beaubourg, Paris.)

« J’ai rêvé que je cheminais dans une venelle étroite ; mes vêtements et mes souliers étaient percés, j’avais l’air d’un mendiant.
Un chien se mit à aboyer derrière moi.
Je me retournai avec hauteur et le tançai rudement :
« Assez ! Silence ! Vous autres chiens, vous ne savez que flagorner les puissants et brimer les humbles ! »
« Hi ! Hi ! » rit-il, et il enchaîna : « Vous me flattez, mais vraiment sur ce chapitre, nous sommes loin d’égaler les humains. »
« Quoi ? » Je suffoquais de colère, trouvant ceci la dernière des insultes.
« Je confesse mon infériorité : je ne sais toujours pas distinguer le cuivre de l’argent, ni la toile du brocart ; je ne sais pas distinguer un bureaucrate de ses administrés, ni le maître de l’esclave, je ne sais pas… »
Je me sauvai à tout allure.
« Hé, ne fuyez pas ! Bavardons un moment… » criait-il derrière moi dans l’espoir de me retenir.
Je détalai droit devant moi, courant de toutes mes forces tant et si bien que je réussis à m’échapper de mon rêve pour me retrouver dans mon lit.

23 avril 1925. »

Lu Xun, La Mauvaise herbe, 10 x 18, 1975, introduction et traduction de Pierre Ryckmans (N° 943, Riposte canine, page 91).

Tagué , ,

21 réflexions sur “« Riposte canine »

  1. brigetoun dit :

    aime ce que j’ai lu de Lu Xun, et comme ce n’est pas « la mauvaise herbe » (sais plus titre du bouquin que je devrais aller chercher) me la faut

  2. Ah, la sagesse chinoise ! Combien est-elle rempliè d’ironie ! Et pourtant ces La Fontaine d’orient restent toujours de voix isolées, destinées à être effacées avec leur possesseur. Comme en Russie, la patrie de Tchekhov et Boulgakov, pour ne citer que les premiers d’une longue liste d’écrivains aimés…

  3. Un rêve chinois aux couleurs de feu, celles du dragon.
    Bonne année de la chèvre à tous !

    • @ mchristinegrimard : On se demande comment pourrait s’appeler cette année en France…
      Mais comme c’était hier l’ouverture du Salon de l’agriculture (notre Président l’a visité durant seulement huit heures d’affilée), on pourrait, dans cette hypothèse, avoir du choix !

  4. Francesca dit :

    Ah, Lu Xun ! Souvenir de « Cris », recueil de nouvelles, disparu de ma bibliothèque.
    On se demande ce que la Chine actuelle a gardé de la pensée rebelle de cet auteur.

  5. Sorcière dit :

    Quand la conscience collective se met à aboyer … c’est que l’effet boomerang est proche.
    Je me demande comment Jung aurait interprété ce rêve initiatique ? prémonitoire ?

    Xi Jinping remet au goût du jour le bestiaire chinois du « Petit Livre rouge » de Mao et la liste des espèces « nuisibles » au parti (et donc au peuple) n’a pas fini de s’allonger.

    Après le tigre, la mouche, le renard, je me demande quel sera l’animal qui désignera l’artiste envoyé à la campagne afin d’y « acquérir un point de vue correct sur l’art ».

    L’ « exemple » chinois pour calmer les peuples a de quoi faire frémir toutes les élites sans mémoire.

  6. pascale dit :

    Je pensais que ce nom était déjà pris par le petit Macron… ou/et Moscovici?

  7. Alex dit :

    Prospérité et bonne chance aux natifs de la Chèvre de Bois Vert !

  8. Zoë Lucider dit :

    La mouche est décidément une sale bête. Entendu ce matin ce bon mot, que je redonne de mémoire : je mange des asticots pour me venger par anticipation 🙂

  9. Aunryz dit :

    N’est-ce pas le peuple, ce grand dragon dont quelques attaches bien choisies
    permettent de maîtriser ou de provoquer le mouvement ?
    (afin parfois même d’effrayer … le peuple lui-même ?)

    à moins que … « riposte canine »

  10. gballand dit :

    S’échapper de son rêve n’est pas donné à tout le monde…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :