Archives du 28/02/2015

Un après-midi de chien (mouillé) [2/2]

Ensuite, je prends quelques images du campement qui se trouve sous le métro (les tentes Quechua me rappellent celles du canal Saint-Martin apparues le 16 décembre 2006). Un type m’aperçoit soudain et m’apostrophe de loin : mais comme une rame de la Ratp passe à l’instant même sur la passerelle dans un boucan d’enfer, je lui fais signe de l’index que ce sont les wagons – et non eux, les campeurs – que je photographie. Apparemment, il est satisfait de ma réponse.

Dans la rue Philippe de Girard, je remarque cette boutique de traduction et j’imagine une fiction-éclair : le gérant vient de baisser son rideau de fer d’un geste de dépit car il n’a pas réussi à décrypter le dernier manuscrit qui lui a été envoyé d’un pays qu’il ignorait jusqu’alors, le Bélaghistan. Seul le titre apparait écrit en anglais sur la couverture : Beyond the Meaning, le nom de l’auteur est David Helzapoppout. La langue utilisée ressemble à un mélange inextricable de hindi, d’arabe littéraire et de farsi : encore un conte à dormir debout.

Je poursuis mon retour en direction de la place de la bataille de Stalingrad (17 juillet 1942 – 2 février 1943) puis je longerai le quai de Jemmapes. Il est difficile de perdre le Nord à Paris.

Comb10_DH

Comb11_DH

Comb12_DH

Comb13_DH(Cette photo en dissimule une autre : cliquer sur elle pour la découvrir.)

Comb14_DH

Comb15_DH

Comb16_DH

Comb17_DH

Comb18_DH(Toutes les photos, sauf la quatrième, sont agrandissables.)

[ ☛ FIN ]

Tagué , , , , , , , ,