Une brève aventure avec (Hervé) Télémaque [1/2]

(cliquer sur l’image)

Le 27 du mois dernier, j’ai déposé mon sac à dos au vestiaire du Centre Pompidou, j’avais envie de jeter deux yeux sur l’expo qui s’était ouverte deux jours auparavant pour une rétrospective des œuvres du peintre Hervé Télémaque.

Sans avoir fait attention, je me suis retrouvé au 6ème étage – le temps de filmer quelques plans durant les six secondes imparties par ce Vine décidément amusant – mais là, c’était la grosse artillerie avec Jeff Koons, donc je suis vite redescendu au 4ème étage où m’attendait cette brève aventure avec (Hervé) Télémaque.

J’ai toujours associé le nom de cet artiste, né en Haïti, avec les fameux voyages mythologiques du fils d’Ulysse et de Pénélope.

Il est vrai que son pinceau (l’expo n’est pas très longue à parcourir) tisse les toiles avec brio et variations, les styles se modifient les uns les autres comme dans un fondu enchaîné bien cadré : le côté surréaliste, le versant « Figuration narrative », l’influence d’Arshile Gorky, la dimension politique, les installations, les tableaux avec objets incrustés, le noir qui s’oppose soudain aux couleurs clinquantes du pop art… – Hervé Télémaque aime d’évidence naviguer tous azimuts.

Télé1_DH

Télé2_DH

Télé3_DH

Télé4_DH

Télé5_DH

Télé6_DH

Télé7_DH

Télé8_DH(Toutes les photos peuvent être agrandies.)

[ ☛ à suivre ]

Tagué , , , , , ,

18 réflexions sur “Une brève aventure avec (Hervé) Télémaque [1/2]

  1. brigetoun dit :

    et les visiteurs en noir uniforme font chanter les couleurs

  2. brigetoun dit :

    j’oubliais, merci pour m’avoir redonné la montée au dessus de la ville

  3. @ brigetoun : contraste bienvenu !

  4. gballand dit :

    Et vous vous êtes transformé en Ulysse vous-même en allant jusqu’au sixième…

    • @ gballand : J’ai été entraîné par l’escalator, je pensais plus à filmer qu’à m’arrêter et je suis passé devant le quatrième étage sans m’en apercevoir…
      Ou est-ce le chant des sirènes tout là-haut ?

  5. Merci de cet embarquement pour une odyssée colorée !

  6. Dans cette visite le rôle des spectatrices rigoureusement vêtues en noir semble essentiel ainsi que la présence discrète des miroirs. On a l’impression de suivre un film de Jacques Tati ou alors on imagine que toutes les Pénélopes du monde se donnent rendez-vous ici pour essayer de récupérer à la crèche leur Télémaque. Il s’y attarde en dehors de l’horaire, depuis des années, selon elles, se faisant prendre un peu trop par les couleurs foncées…

    • @ biscarrosse2012 : C’était peut-être le « code dress » du jour !
      En fait, cela ressemblait à un hommage inversé (les miroirs peuvent être traversés, ici !) au peintre.
      Je n’ai pas vu un seul enfant dans l’expo, bizarre (Jeff Koons doit plus les amuser avec ses constructions gonflables…).

  7. Francesca dit :

    Ne connaissant quasiment rien de Télémaque, j’ai été heureuse de découvrir la semaine dernière – en coup de vent – cette oeuvre très diverse.
    J’y reviendrai : pour m’y frotter !!!

  8. PCH dit :

    au sixième étage de « la grande maison » le point de vue sur la ville est beau (celui sur le commerce gastronomique l’est nettement moins : on redescend vite, c’est préférable) : on ira voir, donc, au quatrième… Merci de la visite en tout cas.

    • @ PCH : Je n’ai jamais testé la cantine du 6ème étage qui semble être destinée aux touristes étrangers…

      Oui, la visite vaut le déplacement (et ça ne prend pas des plombes).

  9. Alex dit :

    La personnalité des jeunes femmes qui visitent l’exposition est plus intéressante que les tableaux.

  10. @ Alex : (Hervé) Télémaque est un joyeux luron dans son genre, et c’est ce qui est plaisant, même s’il a peint aussi quelques tableaux « charbonneux » ou couleur graphite.

    Vous avez d’autres (p)références, c’est votre droit absolu (comme l’écrirait Fénelon, à lire demain matin sur Métronomiques !).

  11. Sorcière dit :

    Merci pour cette invitation colorée si bien mise en scène.
    J’ai bien aimé les réponses de H. Télémaque aux questions de C. BRIEND sur le sens de « l’expo » (oui oui je regarde les liens 😉 ). Sympathique ce peintre « multiple » !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :