Dispersion subaquatique des amphorismes (2)

Sur son visage il portait en permanence comme un costume croisé.

Le jour où il sut qu’il avait été publié, il tourna la page.

L’inconstance de certains hommes politiques les fait devenir chèvres.

Chez lui, être édité confinait à l’obsession : pour être enfin reconnu il se demandait s’il ne devrait pas plutôt se tirer une balle.

Les nuages jouent aux mages doucereux : leur sac à malices est rempli.

Les blockhaus sur la plage attendent l’assaut des SDF.

Ce commentaire sur un tableau ne reflétait forcément qu’une seule vision (parfois le musée manque d’éclairage).

Un rire sardonique n’a jamais bouché le port de Marseille.

La douceur de ses cuisses lance un appel à la récidive.

Ils détruisaient la culture sans avoir jamais pioché avant dans leur moindre souvenir personnel.

Trésor_DH(Paris, rue du Château d’eau, 10e, 3 mars. Cliquer pour agrandir.)

Tagué

15 réflexions sur “Dispersion subaquatique des amphorismes (2)

  1. brigetoun dit :

    sauter de l’un à l’autre avec le sourire,

  2. @ brigetoun : petit saut à l’élastique…

  3. Alex dit :

    Les amphores étaient pleines à craquer d’aphorismes, qui continuaient à s’éparpiller sous l’eau, au grand dam des poètes plongeurs.

  4. @ Alex : Un marché clandestin se serait ouvert…

  5. Aunryz dit :

    Ici
    Amphorant le réel
    on en extrait son jus

  6. PdB dit :

    la couleur du trésor se mire dans celle du van (on aime cette correspon-danse)

  7. @ PdB : Normal, autant en emporte le van !

  8. Francesca dit :

    Surtout ne pas en venir à cette dernière extrémité, ne tourne pas la page et continue à publier des articles !

    • @ Francesca : je ne parle pas de moi à la manière d’Alain Delon… 😉

      • Francesca dit :

        Bien sûr, aucune inquiétude ! Je me contentais de faire la maline en utilisant des bouts de tes aphorismes… mais je n’ai pas pensé que tu visais particulièrement quelqu’un…si ? Des noms des noms !

  9. @ francesca : Je ne vise personne, j’utilise les mots comme des cartouches à blanc.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :