Transports amoureux ou dangereux

« L’image se découpe ; elle est pure et nette comme une lettre : elle est la lettre de ce qui me fait mal. Précise, complète, fignolée, définitive, elle ne me laisse aucune place : j’en suis exclu comme de la scène primitive, qui n’existe peut-être que pour autant qu’elle est découpée par le contour de la serrure. Voici donc enfin la définition de l’image, de toute image : l’image, c’est ce dont je suis exclu. Au contraire de ces dessins rébus, où le chasseur est secrètement dessiné dans le fouillis d’une frondaison, je ne suis pas dans la scène : l’image est sans énigme. »

Roland Barthes, Fragments d’un discours amoureux (Collection « Tel Quel », Aux Éditions du Seuil, 1977, page 157).

Parfois, on oublie tout, même le métro, le quai, le grondement qui s’enfuit et celui qui s’annonce, plus rien n’existe au monde.

Un avion est aussi un départ avec une arrivée : l’accident est inimaginable.

Un député UMP a cru malin de plaisanter hier, sur Twitter, au sujet de l’attitude du président de la République face au crash de l’Airbus A320 de la compagnie Germanwings.

LL1(Tweet publié par Lionnel Luca hier après-midi. Cliquer pour mieux lire.)

J’ai envoyé, hier après-midi, depuis mon smartphone, plusieurs réponses à ce tweet tout simplement écœurant :

Luca1_DHLuca3_DHluca2_DH(cliquer pour agrandir.)

Heureusement, l’image de ce couple « underground » dépasse les catastrophes : transports amoureux ou dangereux.

Saint_Marcel1_DH

Saint-Marcel2_DH(Photos prises à Paris le 23 mars. Cliquer pour agrandir.)

Tagué , , ,

12 réflexions sur “Transports amoureux ou dangereux

  1. brigetoun dit :

    heureusement l’être humain a beau se donner du mal pour être ridicule, ignoble etc.. y aura toujours des choses tranquillement merveilleuses chez d’autres et même dans les pires

  2. PdB dit :

    ce député quelle honte (en même temps, c’est les alpes maritimes qui l’élisent : tout pour faire front hein) : abject

  3. @ PdB : l’UMP se serait honorée en le suspendant de ses fonctions, puisque c’est un « représentant du peuple » (et non quelqu’un qui fait profession d’humoriste comme Guillon, tout en copiant d’ailleurs « Charlie Hebdo »).
    Mais ce serait beaucoup trop demander au parti du « ni-ni ».

  4. Un avion disparaît emportant 150 vies, endeuillant des centaines de familles. Il n’en restera que le chagrin et les regrets de ce qu’auraient pu être ces vies, notamment celles des jeunes lycéens embarqués. L’horreur est indescriptible et le chagrin qui restera sera notre seul souvenir. Tous les épisodes déplorables et les réactions inappropriées des uns et des autres ne marqueront pas l’histoire !
    Une pensée émue pour les familles et les amis des victimes…

    • @mchristinegrimard : Les insultes politiques en la circonstance ne sont pas, hélas, anodines.
      La droite se lepénise à la vitesse grand V, et c’est un autre genre de catastrophe nationale qui nous attend à terme…
      Ceci n’enlève rien au respect et à la décence que l’on doit manifester lors d’un tel événement, surtout quand on est « acteur » de la « chose publique » (en latin, pour Lionnel Luca : « res publica »).

  5. Francesca dit :

    Oui, la droite se lepénise malgré le fameux « ni ni » du fumeux ex président.
    Il y a des choix très difficiles, par exemple à Rambouillet, ville récemment encore très « prout prout ma chère », où les électeurs ont le choix entre la mère Boutin et le FN …

  6. SERRE Catherine dit :

    J’aime vraiment votre manière de (ré)- agir, de la pensée, de la vigilance et une part -toujours- d’espoir, d’ouverture, de beauté saisie … au vol, dans sa fragilité éphémère. Ici à Villefranche nous voterons contre notre cœur mais sans état d’âme pour contenir la sottise arrivée en tête au premier tour.

    • @ SERRE Catherine : merci pour votre commentaire qui était resté, pour une raison non élucidée, coincé dans les « indésirables » !

      Hélas, la vague de droite l’a bien emporté. Il faut nous en prendre à nous-mêmes…

  7. @ Ph.C. : à chacun de prendre ses responsabilités (mais l’insurrection individuelle semble délicate).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :