Mini rond-point du jour

(cliquer sur l’image et le petit haut-parleur)

« (je suppose un fantôme, au croisement de plusieurs chemins, occupé à consulter un poteau indicateur) »

André Breton, Point du Jour (Éditions Gallimard 1970, Idées nrf  N° 213, page 64).

Difficile maintenant d’aborder un rond-point, en voiture ou à pied, sans penser à la série phénoménale, funambulique ou pharaonique lancée par François Bon (bientôt le 33ème) sur son site le tiers livre et à son « relevé » méthodique et protocolaire de ceux (quatre-vingt est la borne fixant leur nombre) qui enserrent ou entourent la ville de Tours, avec à chaque fois la lecture en vidéo d’un livre avant son enterrement sur place.

Ici, seulement six secondes d’images (le 16 avril) du petit monticule giratoire qui se trouve juste au bas du centre commercial Évry 2. Après avoir grimpé la pente, on accède au parking avec ses lampadaires ressemblant à des lucioles éteintes puis aux divers magasins (Carrefour, Fnac, Nature & Découvertes…) et restaurants qui font partie d’une sorte de ville – sans voitures ni deux-roues – recouverte d’un toit parfois transparent.

Parking Evry_DH

Evry satellite_DH

point du jour_DH(photos : cliquer pour agrandir.)

(lecture par D.H.)

Tagué , , , , ,

11 réflexions sur “Mini rond-point du jour

  1. brigetoun dit :

    et une belle occasion de renouer avec André Breton

  2. @ brigetoun : il sait aussi nous faire tourner la tête…

  3. Sorcière dit :

    Comme le dit si bien François Bon : « Un monde à sens unique, voilà ce qu’on a produit. Et pour le reste, errez, tournez. »

    Ca n’a pas amélioré mon sens défaillant de l’orientation ! 😉

    Tout à fait extraordinaire cette exploration des ronds points, je ne vais plus les aborder de la même manière ! rire

    • @ Sorcière : mais pour vous, seul le survol est autorisé !

      • Sorcière dit :

        Ah mais ton mini rond point est unique avec sa flèche de Cupidon ! une cible irrésistible pour y croiser un fantôme égaré à ensorceler. La curiosité me tuera … comme mon chat 🙂

        @ Sorcière : rencontre-t-on des ronds-points dans le ciel ? D.H.

  4. Alex dit :

    On a créé les ronds-points pour décourager les fantômes, qui s’étaient trop confortablement installés dans notre vieux pays.
    Le nombre exagéré de rond-points dans la ville de Tours, signifie qu’il y avait beaucoup trop de fantômes, lesquels perturbaient la population avec ses messages, la municipalité a dû agir fermement.

  5. pascale dit :

    Récemment dans le rond-point embouteillé d’une banlieue lugubre j’ai vu des lapins ( pas fantômes) gambader gaiement sur le gazon autour des buissons. Une telle promiscuité sur un îlot n’est-elle pas explosive à la longue ?

    Pour couper le monotonie des ronds-points à répétition : les essayer en Angleterre. Dans le même sens qu’en France bien sûr … frissons garantis !

    • Sorcière dit :

      Je vous rassure, sur les ronds points accueillants et les surfaces herbeuses bien tondues des zones d’activités et d’affaires bien léchées, les lapins sont, tout autant sinon plus, légions au petit matin.

      Ils se sont adaptés de manière très futée à l’environnement urbain qui a débordé sur leurs territoires de vie et de survie.

      Promiscuité dites vous ? avec qui ou quoi ?

      Ce petit animal, toujours considéré comme un « garde manger » naturel pour la prédation, a bien le droit de se « démerder » comme il peut. Il s’apprivoise aussi bien qu’un chat et son seul inconvénient est de devoir disposer de quoi limer ses dents en croissance permanente 😉 comme certains humains en fin de compte …

      Il ne faudra pas se plaindre d’être traités comme nous traitons les animaux , n’est ce pas ? Tout fonctionne à la même image.

      • pascale dit :

        Excusez les blagues en peau de lapin …
        Promiscuité comme opposée à solitude. Pour laisser le lapin tranquillement consulter sa montre, se limer les dents ou ronger son frein.

    • @ pascale : la première fois, ça déstabilise (si on oublie la vignette collée sur le pare-brise au sortir du ferry !).

      Quant aux lapins, les fusils de chasse en vente libre devraient pouvoir aider à y remédier (et ainsi améliorer l’ordinaire du midi ou du soir).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :