Archives du 22/04/2015

Le métro se prête toujours à la photo et (parfois) à la philo

J’avais repéré que la Ratp remplaçait dans certaines stations de métro, pour un temps, les affiches publicitaires, souvent dépourvues d’imagination et de goût, par l’exposition d’œuvres de photographes.

Hier matin, en me rendant à la Fnac Saint-Lazare, j’en ai regardé quelques-unes d’Harry Gruyaert qui reposaient la vue en ne vendant rien d’autre qu’une certaine beauté.

En marchant dans un large couloir, je saluai l’image du film Taxi Téhéran et j’imaginais alors le véhicule, conduit par Jafar Pahani lui-même, circulant librement dans ces dédales souterrains, bloqué parfois par un escalator mais inventant un travelling tarabiscoté pour parvenir tout à coup jusqu’à la surface et rouler librement dans Paris et puis prendre – pourquoi pas ? – la direction de Cannes où il fut empêché par le pouvoir iranien, en 2010, de venir participer au jury du festival.

À la station Saint-Augustin, je me dis que je n’avais jamais vraiment lu de près ce penseur religieux et, au retour, j’ai retrouvé ses Confessions (Jean-Jacques Rousseau n’est pas un plagiaire pour autant !) sur le Net : le métro se prête toujours à la photo et (parfois) à la philo.

Métrophil1_DH

Métrophil2_DH

Métrophil3_DH

Métrophil4_DH

Métrophil5_DH

Métrophil6_DH(Cliquer sur les photos pour obtenir un agrandissement gratuit.)

Tagué , , , , ,