Images rapides d’Orléans (V)

Juste en face du Conservatoire de musique, à côté de la cathédrale Sainte-Croix, sur le carrefour où s’entrelacent parfois la cloche religieuse et celle du tramway, le musée des Beaux-Arts d’Orléans veille au grain, à la pâte (une des œuvres anciennes exposées au deuxième étage ne craint pas de montrer les sparadraps destinés à colmater des ans l’irréparable outrage) et au confort visuel des rares visiteurs, dimanche dernier, peu après l’ouverture à 10 heures.

Ce qui frappe et étonne dans ce bâtiment, où les peintures, dessins, sculptures, sont répartis chronologiquement sur cinq niveaux – l’art moderne s’exprime au sous-sol et cette localisation souterraine lui sied à merveille – c’est l’espace immense, la luminosité généreuse, l’organisation précise des accrochages (on ne subit pas l’entassement des cadres ou la déferlante chromatique), le choix réfléchi de ce qui est présenté pour l’œil à l’écoute.

Comme je voulais revoir un tableau de François de Nomé, examiné de près (avec sa perspective à la De Chirico), mais non photographié, j’ai trouvé cet article de François Bon sur l’étrange Monsù Desiderio (le peintre et son double). Le tableau peut être observé sur ce site, 21ème photo.

Ici, quelques images fixées de manière toute subjective.

MBAO1_DH(Portrait de jeune homme, École italienne fin XVIe s. Anonyme)

MBAO2_DH

MBAO3_DH(Portrait de famille, Cornelis Bishop, vers 1660)

MBAO4_DH(Diogène cherchant un homme, Pieter van Moll, Anvers 1509-Paris 1650)

MBAO5_DH(Jan Frans Dael, Nature morte de pêches et raisin, vers 1819)

MBAO6_DH(Jean-Baptiste Siméon Chardin, Autoportrait aux bésicles, 1773)

MBAO7_DH

MBAO8_DH(Cliquer sur le tableau ci-dessus pour en savoir plus)

MBAO9_DH(Jean-Jacques Rousseau par Jean-Antoine Houdon, 1778)

[ ☛ à suivre ]

Tagué , , , ,

24 réflexions sur “Images rapides d’Orléans (V)

  1. brigetoun dit :

    les silhouettes en coule blanche : Zurbaran ou Lesueur ? me semble que les aurais aimées
    et charmant le petit Clouet
    (aime aussi le franc sparadrap)

  2. gballand dit :

    Ouf, un siège ! C’est ce qui fait souvent défaut dans les musées. Pourtant les haltes devraient pouvoir être fréquentes:)

  3. Alex dit :

    Merci pour la visite du musée. Tableaux aimables comme la Touraine.
    Jean Clouet, le goût francais : délicatesse, fraîcheur, et sobriété.
    La Renaissance française, une invention de Francois Ier.

  4. pascale dit :

    Le regard de Chardin au-dessus de ses bésicles et avec ses rubans, génial de raillerie!!

  5. @ pascale : sinon, on aurait vu mes propres bésicles, ce qui aurait pu induire en erreur !

  6. Le tableau de Clouet est très émouvant en effet. L’enfant semble déjà un adulte, il se tient droit, il a le regard inspiré des visionnaires et semble prêt à lever la main pour donner un ordre, comme déjà en fonction. Pour autant, cette main est bien celle d’un enfant, toute potelée et menue. Cela crée une belle tension. Je pense au bébé Christ de la vierge de Rolin de Van Eyck, qui semble être vieux déjà.
    Merci de tes dernières lectures et relais sur peut(-)être.
    Bonne journée.

    • @ Julien Boutonnier : oui, il faut le voir en vrai (ou sur un site « pro ») car ici les couleurs varient en fonction des deux photos…

      Mais ce Clouet montre que le réalisme peut dépasser la simple reproduction.

  7. Alex dit :

    Le Chardin : des tons de terres, sur lesquels éclate le bleu issu de la plante pastel.
    Cette couleur bleue, très à la mode au XVIIIe, était la couleur la plus chère.
    Elle était demandée et exportée dans le monde entier.
    La culture du pastel a fait la fortune de bien des paysans français.

  8. Francesca dit :

    L’éclairage du van Mol semble défectueux en laissant dans l’ombre les personnages de droite, mais ce Diogène est saisissant !

  9. Alex dit :

    Pieter van Moll : un bel exemple de clair-obscur.
    A part Fautrier, peu de peintres modernes l’ont utilisé.
    L’œil en a perdu l’habitude.

  10. Gilbert Pinna dit :

    (… ce mouvement des mains qui se montrent en train de montrer quoi ?… un geste gracile, sans désignation )

  11. jeandler dit :

    Salut depuis la cathédrale la plus laide de France et de Navarre. Jamais terminée, jamais consacrée sinon avec l’effigie (cas unique sur un édifice religieux) d’un roi, Louis xiv au-dessus des portes Nord et Sud récemment restaurées.

  12. Gautreau dit :

    Vous pouvez aller sur mon blog pour voir les salles récemment refaites au musée d’Orléans (nombreux tableaux)

    ou plus simplement

    Et vous cherchez ORLEANS dans la liste des musées…
    Cordialement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :