Rencontre avec des yeux jaunes automobiles

Porsche1_DH

On n’en rencontre presque plus, des comme ça. Les routes de la nuit étaient éclairées alors de myriades de lucioles jaunes et les phares blancs, apparaissant soudain, identifiaient les voitures étrangères que l’on croisait en pensant qu’elles nous éblouissaient et qu’ils ne se gênaient vraiment pas, ces Allemands ou ces Hollandais !

Maintenant, tout le monde roule à la même enseigne. Qui vient en face (enfin, juste de l’autre côté de la voie ou de l’autoroute) ? Les phares blancs éclairent mieux, paraît-il, et on s’y est vite habitués.

La couleur jaune était pourtant plus douce, plus chaude, surtout en hiver. La pleine lune française, en double, ne voyageait pas encore à 130/km.

Mais cessons la nostalgie : Porsche (ne pas ressortir une fois de plus le passé du fondateur de la marque, le père Renault n’est pas exempt non plus, à ce compte-là) – qui s’occupe aussi, entre autres « produits dérivés », du design des disques durs externes Lacie – a su maintenir l’esthétique de sa 911 mythique : elle nous en met toujours plein la vue et plein phares.

Porsche2_DH(Paris, quai de Valmy, 10e, le 1er mai, 09:36. Cliquer pour agrandir.)

 (Kraftwerk, Autobahn)

Tagué , , , ,

28 réflexions sur “Rencontre avec des yeux jaunes automobiles

  1. francisroyo dit :

    Me l’étais offerte, pure folie, à une douce époque où je n’en avais pas les moyens. Rien n’a changé. Ni la folie ni les moyens

  2. brigetoun dit :

    oui à la douceur des feux jaunes (des souvenirs de route qui me reviennent en vous lisant, du temps où il m’arrivait de faire trajets aube ou un peu avant entre Cholet et Paris)
    Oui à la beauté de la Porsche
    et là je découvre (oh mon ignorance) Kraftwerk

  3. gballand dit :

    Pourquoi cette terrible tendance à l’uniformisation, des objets et des idées ?

  4. Alex dit :

    On en a plein les mirettes !

  5. Désormière dit :

    Cela n’empêche en rien les petits chiens de faire pipi sous leur regard.

  6. @ Désormière : sous la pluie, ça ne se voit guère (sauf à travers la vitre de la voiture sur la première photo, comme vous l’avez remarqué) 🙂

  7. Cette nuit, la Porsche caillera… dehors.

  8. Oui, je reviens un peu dans la virtualité. Lire et écrire, si j’en trouve le talent.

  9. Francesca dit :

    Plutôt imperméable aux voitures, et surtout aux allemandes, j’aime les doux yeux de cette fine Porsche métallisée. Souvenir pourtant des 60’s où les phares, nordiques pour la plupart, commençaient à éblouir très douloureusement les latins en Dodoche, Aronde etc.

    • @ Francesca : les Mercedes, BMW, Volkswagen, Porsche… allemandes étaient quand même les plus répandues dans leur invasion (pacifique) du territoire national => direction le Sud 🙂

      • Alex dit :

        A l’étranger aussi, Afrique du Nord, Inde, USA, etc…, le top du top, posséder une voiture allemande !

        @ Alex : sauf que si on achète une Opel, c’est une marque qui appartient à General Motors (depuis 1929 !)… D.H.

  10. pascale dit :

    De bien gros yeux candides pour un arrière si court …

    • @ pascale: il suffit qu’il y ait la place pour le moteur (mais l’angle de prise de vue est un peu trompeur) !

      • pascale dit :

        Merci, alors c’est une 993 ! Ou j’ai rien compris?

        @ pascale :
        « La Porsche 911 est une voiture de sport et de luxe fabriquée par la firme allemande Porsche. La commercialisation de la première génération commence en 1963. Elle est alors la première intégralement conçue par la firme de Stuttgart. Près de cinquante ans plus tard, le modèle historique de Porsche en conserve l’esthétique et le nom. La 911, dans la version de type 991, est toujours produite et vendue. L’architecture du moteur est restée inchangée jusqu’à aujourd’hui. Il s’agit du légendaire 6-cylindres à plat (flat-six), disposé en porte-à-faux arrière.(…) »

        « 911 » est le nom générique :

        « La Porsche 911 (993) est la quatrième génération de Porsche 911. C’est la dernière version de la série 911 à posséder le moteur boxer dans sa configuration d’origine, c’est-à-dire avec un refroidissement à air. Il sera par ailleurs désormais associé à une boîte de vitesses à 6 rapports. De nombreux perfectionnements électroniques apparaissent également, aussi bien en ce qui concerne la gestion du moteur que les aides à la sécurité active (antipatinage…).
        La 911 (993) est officiellement présentée au public le 9 novembre 1993, le département marketing n’ayant visiblement pas choisi cette date au hasard. À cette période, le succès de ce modèle est vital pour Porsche, car ce sera pratiquement sa seule voiture à la vente pendant quatre ans ; le Boxster ne sortira qu’en 1998. Pour le millésime 1997, la boîte de vitesses est modifiée afin de rallonger les rapports et de passer ainsi les nouvelles normes anti-pollution en vigueur. »

        (lien Wikipédia indiqué plus haut, en réponse à votre premier commentaire, sous « le moteur »… à l’arrière.)
        D.H.

  11. Un disque dur à mourir !

  12. Sorcière dit :

    Heuuu ! elle tête pas un peu trop les fesses de la bagnole devant elle, la Porsche ? A moins que ça ne soit un recul intempestif d’une roturière sur son nez devant elle ? Pourvu que ça ne dégénère pas entre ego respectifs !

    Ca ne vaut pas mon balai 🙂

  13. walachniewicz dit :

    Je connais rien aux porsches, moi je fantasmais sur les saab à cause de mon prof de français qui en possédait une.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :