Instants séparés dans la vie quotidienne

« Les Norvégiens sont translucides ; exposés au soleil, ils meurent presque aussitôt. Après avoir inventé le tourisme à Lanzarote dès le début des années 1950 ils ont déserté l’île, située à l’extrême Sud de leur désir – comme l’aurait dit André Breton dans un de ses bons jours. Les habitants en conservent un souvenir ému, ainsi qu’en témoignent certains menus aux lettres presque effacées par le temps, rédigés en langue norvégienne, placardés à l’entrée de restaurants le plus souvent déserts. »

Michel Houellebecq, Lanzarote et autres textes (Librio, 2002, page 15.)

On pouvait deviner une sorte de confusion ou de carambolage des situations, mais sans que personne ou presque n’en fasse apparemment le constat.

Instants séparés dans la vie quotidienne, poussières de minutes volées au temps et à la fois englouties par lui.

Fallait-il chercher ici un lien de continuité, un fil logique ou une pelote de sens absurde ?

Pourquoi une signification quelconque devrait-elle souligner ou surligner des aperçus éphémères et des fragilités temporelles qui disparaîtraient juste après leur survenue déglinguée ?

J’avais juste emmagasiné (par réflexe) quelques photos ce jour-là, point final.

Intants séparés1_DH

Instants séparés2_DH

Instants séparés3_DH

Instants séparés4_DH

Instants séparés5_DH(Paris, le 3 juin. Cliquer pour agrandir.)

(Herbie Mann & Bobby Jaspar, Flute Bass Blues)

Tagué , ,

12 réflexions sur “Instants séparés dans la vie quotidienne

  1. brigetoun dit :

    et juste regardons votre moisson (oh le petit train parisien est presque aussi laid que le nôtre) en écoutant les notes s’égrener
    s’il y a lien il se fera doucement en nous
    et bien commencer la matinée

  2. @ brigetoun : jusqu’à présent, je pensais que ce type de transport était réservé aux touristes à Montmartre, mais surprise, l’autre jour, de le voir – à moins qu’il n’ait dévalé cette colline peu inspirée… (je parle de la basilique) – encombrer ainsi la rue des Archives !

  3. Alex dit :

    J’ai vécu aux îles Canaries d’avant le tourisme ravageur.
    C’était le RV de tous les amoureux du bateau (genre féminin dans beaucoup de langues). De là ils s’élançaient vers les Caraïbes, et quelquefois le tour du monde par le Cap Horn.
    Les Nordiques effectivement sont considérés comme les meilleurs marins, ainsi que leurs coques de noix, parce qu’habitués aux conditions les plus difficiles de navigation.

  4. Alex dit :

    La flotte de Christophe Colomb est partie des Îles Canaries. Si les officiers étaient espagnols, puisque expédition espagnole, l’amiral avait été chercher son équipage à Londres, où l’on trouvait alors les meilleurs marins, originaires surtout de Scandinavie.

  5. Alex dit :

    @ Houellebecq : le tourisme canarien n’a débuté qu’à la fin des années 1970.
    Encore la faute à mai 68.

    • @ Alex : si j’en crois ce site : « A peine il y a 50 ans (sic) Lanzarote était pratiquement inconnu comme destination touristique. » Donc ce serait trois ans avant mai 68.
      Michel Houellebecq, c’est étonnant, n’a pas été voir précisément sur Internet ce dont il parle (mais on était seulement en 2002, d’après la date de mon édition Librio, et il n’était pas encore lecteur et adaptateur de Wikipédia).
      Il se prend peut-être lui-même pour un Viking : c’est le privilège de la fiction !

  6. Désormière dit :

    J’ai toujours aimé vos « Instants séparés dans la vie quotidienne ».
    On y apprend que la poésie avait disparu (ah tiens ? Mais tout va bien puisqu’elle est revenue).
    On s’y promène, on y voit par vos yeux (oh quelle surprise : la silhouette parfaite d’une jolie fille !)

  7. Francesca dit :

    Mon père aussi se prenait pour un viking, grâce à son petit seizième de sang normand…
    Le lien entre ces images c’est le voyage, proche ou lointain.

  8. En dehors de la poésie qui est hors concours, de tous ces moyens de transport, celui que je préfère est le chocolat ! (Et de loin !!)

  9. @ mchristinegrimard : c’est vrai qu’il emporte vers des paradis parfumés (et qu’il n’est pas encore interdit d’en manger dans les aires publiques, qu’elles soient de jeux ou pas) !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :