Voie rapide

Voie rapide_DH(Paris, canal Saint-Martin, hier. Cliquer pour agrandir)

Il suffit de prendre son élan

calendrier d’un jour de l’an

passer la première en vitesse

100 km/h en quatre s

on plonge alors dans l’élément

qui se remue élégamment

ce monde semble vert et léger

les poissons manquent partis rêver

la voiture amphibie déplie

des arabesques ou des surplis

le capitaine Nemo nous croise

mais Le Nautilus dégoise

sur la rotonde de La Villette

où l’on but tant de fillettes

jaugez deux mètres et les écluses

filent des combinaisons recluses

ma voiture possède un sextant

et le sous-marin fictionnant

un radar canalisateur

pas de police de pauvre humeur

la navigation invisible

rend totalement imprévisibles

dans la Marne un hôte nous attend

Jules Verne est un jongleur du temps

Tagué , , , ,

21 réflexions sur “Voie rapide

  1. brigetoun dit :

    et quel plaisir de vous suivre vous, Jules Verne, le capitaine et le canal

  2. Francesca dit :

    Ah les canaux parisiens ! Toute une « atmosphère, atmosphère »…
    Réveil en douceur sur une eau comme un miroir.

  3. Arlette dit :

    Paris… comme dans un autre temps entre fiction et réalité

  4. @ Arlette : le système anti-roulis de ma voiture évite cet inconvénient…

  5. pascale dit :

    On vous suit en rêvant sur la rampe et sans hésiter… (à 4 euros l’heure de stationnement quai de Valmy, et au mois d’août !)

  6. lanlanhue dit :

    super j’adore ! et l’image et les mots en couloir..

  7. @ lanlanhue : merci pour votre passage !

  8. Alex dit :

    Au mois d’août – vient à nous – une voiture amphibie – à Paris – c’est très joli – dans le canal – c’est pas banal –

  9. annaj dit :

    comme tout cela s’enjambe bien…

    • @ annaj : j’ai peu travaillé les jambages !

      • annaj dit :

        j’y ai coulé mon bas….mon pas voulais-je dire. (encore jamais vu le canal Saint Martin en fait, c’est tentant.)

        @ annaj : il est même souterrain tout le long du boulevard Richard-Lenoir jusqu’à la Bastille (une sorte de métro pour péniches (de plus en plus rares), bateaux de touristes ou embarcations d’individualistes). D.H.

  10. Anna Urli-Vernenghi dit :

    Combinaisons recluses. Il fallait le trouver…

  11. Un bel hommage à Jules Verne !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :