Probabilités du « recueil social »

« La Chronologie & la Géographie sont les deux rejettons & les deux soûtiens de la science dont nous parlons : l’une, pour ainsi dire, place les hommes dans le tems ; l’autre les distribue sur notre globe. Toutes deux tirent un grand secours de l’histoire de la Terre & de celle des Cieux, c’est-à-dire des faits historiques, & des observations célestes ; & s’il étoit permis d’emprunter ici le langage des Poëtes, on pourroit dire que la science des tems & celle des lieux sont filles de l’Astronomie & de l’Histoire.

Un des principaux fruits de l’étude des Empires & de leurs révolutions, est d’examiner comment les hommes, séparés pour ainsi dire en plusieurs grandes familles, ont formé diverses sociétés ; comment ces différentes sociétés ont donné naissance aux différentes especes de gouvernemens ; comment elles ont cherché à se distinguer les unes des autres, tant par les lois qu’elles se sont données, que par les signes particuliers que chacune a imaginées pour que ses membres communiquassent plus facilement entr’eux. Telle est la source de cette diversité de langues & de lois, qui est devenue pour notre malheur un objet considérable d’étude. Telle est encore l’origine de la politique, espece de morale d’un genre particulier & supérieur, à laquelle les principes de la morale ordinaire ne peuvent quelquefois s’accommoder qu’avec beaucoup de finesse, & qui pénétrant dans les ressorts principaux du gouvernement des États, démêle ce qui peut les conserver, les affoiblir ou les détruire. Étude peut-être la plus difficile de toutes, par les connoissances profondes des peuples & des hommes qu’elle exige, & par l’étendue & la variété des talens qu’elle suppose ; sur-tout quand le Politique ne veut point oublier que la loi naturelle, antérieure à toutes les conventions particulieres, est aussi la premiere loi des Peuples, & que pour être homme d’État, on ne doit point cesser d’être homme. »

D’Alembert, L’Encyclopédie, 1ère édition, Discours préliminaire.

Recueil1_DH(Paris, rue de Malte, 11e.)

Recueil2_DH(Paris, place de la République, 10e.)

Recueil3_DH

Recueil4_DH(Paris, place de la République, 10e.)

Recueil5_DH(Toutes les photos, prises le 14 septembre, sont agrandissables.)

(lecture par D.H.)

Tagué , , , ,

16 réflexions sur “Probabilités du « recueil social »

  1. brigetoun dit :

    bravo à la boutique qui nous vaut un peu du grand d’Alembert
    (j’aime bien ces zigzags en bois)

  2. @ brigetoun : c’est un serrurier (il fallait certes quelques clés pour entrer à l’époque dans l’Encyclopédie !) et les chaises longues sur la place sont peu fréquentées par temps de pluie…

  3. nanamarton dit :

    Non ? Ce sont des chaises longues … ???
    Après avoir méchamment imaginé qu’il s’agissait de l’une de ces artistiques et éphémères installations dont nos édiles ont le secret, j’avais conclu que ces dispositifs étaient à l’usage des skaters et autres rollers…
    décidément, je me déparisianise à grande vitesse !

  4. @ nanamarton : oui, un peu dures au dos. Mais la République n’est pas transatlantique… 🙂

  5. « Pour que les membres communicassent entre eux… »
    C’est probablement ce qui manque le plus à nos différentes « sociétés-communautés » contemporaines, et en partie parce que les hommes politiques ont oublié leur état d’ « homme » précisément.
    Ces chaises longues m’auraient bien attirée en tant que toboggan, lorsque j’étais une enfant espiègle et délurée … Il y a des lustres !

    • @mchristinegrimard : D’Alembert réussit un diagnostic politique, en quelques mots, qui paraît toujours d’actualité !
      Ces chaises longues modernes plaisent par temps de soleil : la statue de la République elle-même peut servir aussi de lieu de jeu ou d’escalade en certaines circonstances…

  6. Francesca dit :

    Un moment inquiète quant à ton orthographe de ce matin, j’ai remarqué les guillemets : ouf, ce sont celles de d’Alembert !

  7. Anna Urli-Vernenghi dit :

    La testa mi gira devant tant de finesse.

  8. pascale dit :

    Reste pas grand chose de la sociale à la République, juste un pov’ car vide, à l’arrêt … Gattaz junior s’abîme les mains à force de se les frotter.

  9. Alex dit :

    Mon cher d’Alembert, nous vivons des heures historiques graves, entre l’Europe et le Moyen Orient, où la confrontation des concepts et des lois va remettre tout en question.

  10. arlette dit :

    Début de lecture… un peu désorientée croyant à votre prose !! mais l’orthographe renvoie à un autre temps et le propos très actuel comme ces zigzags me semblaient interdire de passer pour cause de… travaux et de coup de vent

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :