« Il n’est point de bonheur sans liberté… »

(cliquer sur l’image et le petit haut-parleur)

Ce Vine fait partie de la série des sept mini-vidéos que j’avais captées lors du rassemblement place de la République, dimanche 29 novembre, à l’occasion de la COP 21.

Merci à celle ou celui qui a mis ainsi Périclès à l’honneur.

Lire un peu de philosophie sur cette agora donnait un plaisir « rétro » avant que les hurlements et les gaz lacrymogènes ne ramènent brutalement à l’esprit le « climat » du temps présent.

Tagué , , , , ,

29 réflexions sur “« Il n’est point de bonheur sans liberté… »

  1. brigetoun dit :

    sagesse des anciens (mais Périclès ne fut-il pas accusé d’atteinte à la démocratie ? en proie aux délices de la politique…)

  2. Comment expliquer que notre époque soit si folle quand il suffit d’un simple clic pour accéder à toute la sagesse des anciens (pas seulement grecs …) ?

  3. jeandler dit :

    N’est-il pas bon de retrouver les Anciens ? Tout a été dit, il suffit de relire.

  4. Arlette dit :

    Périclès redevient à la mode!! socle de graves pensées pour souligner l’important

  5. Alex dit :

    Ah ! « Incohérence de l’Incohérence » comme aurait dit Averroes…
    Sur un autre continent, les USA, le Bottin est émaillé de citations encadrées d’ecrivains célèbres… Et parmi les pubs lumineuses sur les façades des immeubles et gratte-ciels, on voit tout à coup avec surprise une citation…comme certaines séries policières qui se terminent par une sentence de philosophe !

  6. Calypso dit :

    @ Périclès : Beaucoup de ceux qui s’étaient retrouvés hier place de la République venaient y réclamer la LIBERTE de manifester et avaient eu le COURAGE de braver l’interdit de l’état d’urgence, du moins peut-on le considérer ainsi. Ce qui est « marrant » avec l’état d’urgence c’est qu’il concerne les manifestations politiques ou syndicales mais tolère les manifestations sportives ou commerciales (comme à Strasbourg, où la police a dû recevoir des consignes de modération afin de ne pas gêner la clientèle)… J’aime bien les chaussures accrochées au-dessus de la sagesse antique.

  7. Francesca dit :

    Heu… Les anciens ne sont pas à l’abri des critiques. Ainsi Périclès, surnommé le stratège, n’a atteint un beau degré de sagesse démocratique qu’après avoir dirigé plusieurs guerres.
    Quant aux USA champions de Liberté…passons.

    • Calypso dit :

      @ Francesca : certes, mais un philosophe « casqué » s’imposait un jour de manif.

      • Francesca dit :

        Absolument d’accord. Et l’idée de Dominique est lumineuse : des citations de philosophes comme slogans !
        @ Francesca : 🙂 (même si elle n’est pas très originale…) D.H.

    • @ Francesca : trouver des penseurs à l’abri de critiques nécessiterait de multiples ouvrages qui ne seraient sans doute pas, eux non plus, exempts d’erreurs…
      Une seule phrase ne saurait ruiner un homme (ou une femme).

      USA : Ils sont su défendre la liberté quand il le fallait notamment pour la France (voir manuels d’Histoire ou films sur Internet).

  8. Anna2B dit :

    Je pense ainsi aux marches paisibles pour la liberté, Martin Luther King, à Gandhi, et à l’héroïne Rosa Parks qui osa, le 1er décembre 1955, refuser de céder sa place réservée aux blancs dans un bus américain.

    • @ Anna 2B : merci pour ce rappel.
      Il faut espérer qu’à Ryad (Arabie Saoudite) le réseau dans les bus dont le réseau est en cours de construction par la RATP, en plus des six lignes de métro confiées à trois consortiums étrangers, la « mixité » sera enfin admise…

      • Anna2B dit :

        Oui… Victoires et régressions… Terrible.

        @ Anna2B : les portes du métro s’ouvriront peut-être avant les voiles des femmes… D.H.

  9. Alex dit :

    Le Larrousse était présent dans tous les foyers français – avant la venue du dieu Internet –
    Il y avait des pages roses intercalaires en papier plus fin – des citations, des sentences, des célébrités littéraires politiques artistiques, à différencier des proverbes regroupés sur d’autres sortes de pages – citations que l’on aimait lire parfois en famille – et qu’il était de bon goût de ressortir dans la conversation les moments de réunion – comme les repas de famille ou d’amis –
    Et l’assemblée appréciait l’a propos de la citation, et souvent un convive ripostait par une autre.
    S’ensuivaient des sourires, avec des ah! Et des oh !

  10. @ Alex : on peut encore en retrouver (j’en ai toujours un : docte cum libro !) et il suffit de souffler sur les pissenlits…

  11. Sorcière dit :

    Un petit passage tardif mais rebelle 😉 :

    La liberté ne se demande pas, elle se prend ! (T. E. Lawrence).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :