Le passé est aussi un passant

Samedi matin, j’ai gravi des marches, enjambé une passerelle, j’ai capté ou capturé des instantanés, j’ai croisé des gens (quelques jolies filles) et je me suis dit que le passé est aussi un passant, on le rencontre à certains carrefours ou tracé par-ci, par-là, il disparaît puis revient quand on ne l’attend plus : l’oubli prend alors la forme d’une illusion.

En voyant la couverture du dernier Télérama avec une photo de Franck Sinatra (né un 12 décembre), auquel France Musique a consacré une journée spéciale,  j’ai repensé à Nancy, ce si beau prénom.

On remarque encore – difficile de s’abstraire du climat ! – beaucoup de feuilles mortes dans les rues parisiennes.

Passant1_DH

Passant2_DH

Passant3_DH

Passant4_DH

Passant5_DH

Passant6_DH(Photos du 12.12.15 prises à Paris dans le 10e.)

(Nancy Sinatra, Bang Bang)

Tagué , , ,

23 réflexions sur “Le passé est aussi un passant

  1. brigetoun dit :

    que les rues et le passé passant, le présent et le climat vous inspirent toujours et que le spectacle soit toujours vivant
    mon souhait du matin

  2. gballand dit :

    Le temps passe, les conférences sur le climat aussi, et cette dernière, si elle s’est conclue non pas sur des « bang bang » , mais des « clap clap » à sa toute fin – avec fortes accolades et mots réjouissants – ne produira sans doute pas les effets attendus si les « dangereux « activistes de l’environnement ne mettent pas en branle leurs réseaux…

  3. Arlette dit :

    Respiration d’un autre temps .. me suis tant enchantée de  » The Voice » et n’en suis pas vraiment guérie
    Merci pour vos images du temps présent en délicatesse

  4. Alex dit :

    Revu hier pour la énième fois « Hôtel du Nord » de 1938, à la télé, – et pourtant chaque fois avec un autre regard. Amusant de comparer avec le canal Saint Martin de 2015.

    Oui, étrange, certains arbres ont encore des feuilles, et proche de Noël. Vague de chaleur sur l’Amérique et la Russie, espérons que les têtes dirigeantes ne vont pas s’échauffer !

    Merci pour les lettres d’artistes sur le Huffington Post, avec la douloureuse remarque de Sinatra, sur certaines gens qui n’aiment pas les artistes…(parce qu’ils ont peur de leur don de double vue qui les perce à jour dans leurs coups bas).

    • @ Alex : Si « les têtes dirigeantes » s’échauffent pour le bon motif… c’est déjà ça : évidemment, rien n’est parfait mais pourquoi immédiatement, comme certains, jouer aux… cltoyens sceptiques ?

      • Alex dit :

        @ DH : contradictoire sans doute de déplaire aux puissances industrielles qui les ont mis en place.
        @ Alex : « Que Choisir ? »… D.H.

      • Désormière dit :

        Je suis d’accord avec vous. J’ajouterais même qu’Il est un peu facile de manifester dans les rues, passer pour des opprimés pendant que les choses avancent dans un autre cercle. Etre attentifs, certes, dénigrer systématiquement, c’est décourager les individus, ceux qui ont aussi à accompagner ces décisions au jour le jour, dans leur propre vie, modestement : nous.

        @ Désormière : Si ces manifestants ou grincheux, rassemblés sous la tour Eiffel, sont venus dimanche dernier en RER, métro, bus, voitures ou TGV, bonjour la pollution !
        Je préfère les manifs à vélo ou à pinces. D.H. 😉

  5. « Les feuilles mortes se ramassent à la pelle, tu vois je n’ai pas oublié… »
    Malheureusement, le sang aussi parfois…
    Petit Manuel pour survivre et continuer :
    1) Fermer les yeux
    2) Poser le casque sur ses oreilles
    3) Écouter Sinatra
    4) Respirer

  6. PdB dit :

    quand tu dis que Nancy est un beau prénom, je sens un certain parti pris (territorial)…(tu te souviens que Sheila avait repris le titre ? toute une époque… :°))

  7. @ PdB : oui, j’ai vécu plusieurs années à Nancy, c’est sans doute pour ça (et j’aime bien que ce nom français soit aussi un prénom américain comme pour Nancy Huston, par exemple).

    Quant à la version de « Bang Bang » par Sheila, quelle nullité criarde…!

  8. Anna2B dit :

    De petites Nancy en bottes, le passé prolonge ses reflets ou détache des lettres encore vivantes, le présent du monde s’ accroche fermement au futur, le futur ouvre ses rideaux sur Paris.
    Mine de rien, parcourir le Temps et espérer…

  9. @ Anna2B : c’est la gestuelle semblable à l’affiche qui était amusante (une fois le cliché pris et l’ayant fixée en parallèle).

    Ne pas oublier non plus, à l’époque de la guerre du Vietnam, cette chanson :
    These Boots Are Made For Walkin’

  10. Gilbert Pinna dit :

    … le long du canal ou le temps suspendu… très beau

  11. walachniewicz dit :

    Bang !bang! they hit the ground !
    je ne peux m’empêcher de penser à tous ceux qui l’ont heurté il y a à peine un mois. Bon dimanche quand même et merci !

  12. Francesca dit :

    Un tour hier au 104 où s’exposent plusieurs belles installations autour du climat.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :