Poème télégraphique – 5 – écrit dans le métro parisien

(cliquer sur l’image et le petit haut-parleur)

Tagué ,

15 réflexions sur “Poème télégraphique – 5 – écrit dans le métro parisien

  1. brigetoun dit :

    pas mal pourtant le fragment de bruit

    • @ brigetoun : j’ai supprimé la première version enregistrée dans le métro, juste après l’avoir écrit, car il y avait une faute de frappe dans le titre et je l’ai donc refilmé chez moi une fois rentré…

  2. Alex dit :

    Le premier métro du matin – le dernier métro du soir – ont une atmosphère – de science-fiction – en dehors du temps – des kalachnikov ou des pistolets galactiques – entre chien et loup –

  3. gballand dit :

    Le métro vous laisse tout le loisir de créer à doses homéopathiques, donc 😉

  4. Arlette dit :

    Et de nous en parler si bien ..
    amusant, car ne pouvant lire d’un seul trait, le fait d’y revenir encore, encore, est un temps de pose « métronomiquement » plaisant

  5. Anna2B dit :

    Du texte, je prends le mot « Underground ». C’est sa sonorité douce et rauque…
    Rock… Lou Reed et le Velvet…
    S’égarer librement sur quatre syllabes qui résonnent; la magie d’un mot, parfois…

  6. PdB dit :

    (c’est quoi ce morceau de chanson ?) (en même temps il n’y a pas que sur Balard Créteil qu’on entend des salades hein…) (ceci dit sans animosité aucune sinon envers cette régie de maçon) (hein) :°)

    • @ PdB : je ne sais, j’avais une première version, enregistrée dans le métro même et que j’ai effacée (voir ma réponse à brigetoun) et ensuite, chez moi, j’ai refilmé la page en mettant la radio au hasard.

      Mais, au moins, TF1 n’est pas encore diffusé dans les rames (étonnant d’ailleurs qu’on nous épargne jusqu’à présent les écrans avec pubs ou clips en tous genres).

      • PdB dit :

        (il y a eu une tentative dans les nouveaux métros au dessus des places assises, tu te souviens ? ) (oui j’avais vu le commentaire à brigetoun -que je salue ici aussi- mais je pensais que tu savais ce que c’était que cette musique…)

        @ PdB : oui, tentative avortée, heureusement car si on n’a plus un instant de silence (à moins d’avoir des écouteurs ou des boules Quies en permanence) dans les transports en commun, c’est pénible !
        La musique, c’est mon petit poste de radio allumé au hasard sur une station non identifiée – comme la chanteuse – mais elle ne dure que six secondes ! 🙂

  7. Francesca dit :

    Ma mémoire fort défaillante ne peut mettre un nom sur le chanteur ni donner un titre à la chanson que pourtant je connais et aime… C’est grave, Docteur ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :