« Pour raisons de sécurité »

En décembre de l’année dernière, j’ai reçu un double cadeau : le livre de Thomas Baumgartner, Longtemps, je me suis couché de bonne heure pour raisons de sécurité, (Editions Le Monte-en-l’air, septembre 2015) qui jongle spirituellement avec 29 « incipit » d’œuvres littéraires connues, en introduisant subrepticement (par précaution) cette phrase d’actualité : « Pour raisons de sécurité ».

TB1_DH(scan recto : cliquer pour agrandir.)

Ainsi, la page 1, qui donne son titre à ce précipité d’une situation politique présente, est la reprise du célèbre début du roman de Marcel Proust Du côté de chez Swann (1913).

Les noms des auteurs de ces premières lignes détournées ne figurent qu’à la fin du volume.

Par exemple, une citation, page 19 : « Un jour, j’étais âgée déjà, dans le hall d’un lieu public, un homme est venu vers moi pour raisons de sécurité. »

Ou une autre, page 26 : « Je ne suis rien. Rien qu’une silhouette claire, ce soir-là, à la terrasse d’un café pour raisons de sécurité. »

J’en rajoute une, choisie au hasard dans un livre différent faisant le pied de grue sur une étagère de ma chambre : « On n’adore plus aujourd’hui les dieux sur les hauteurs pour raisons de sécurité. »

Voilà, trois petites devinettes… De qui est-ce ? A vous de jouer !

TB2_DH(scan verso : cliquer pour mieux lire.)

Et puis ma fille R******** (1) m’a offert, avec le livre de Thomas Baumgartner, une gravure qu’elle avait réalisée spécialement, après l’avoir parcouru, à mon intention.

Je la diffuse pour raisons de sécurité, car on pourrait me condamner – vu son approche susceptible d’être considérée comme attentatoire à l’autorité de l’État – pour l’avoir conservée illicitement par devers moi et non transmise, comme la loi l’impose depuis peu, au Commissariat chargé du dépôt et recueil des écrits ou images subversifs (CCDREIS).

________

(1) Seule l’initiale du prénom a été mentionnée pour raisons de sécurité.

Raisons de sécurité, 16.12.15_RH(Gravure par R********. Cliquer pour agrandir.)

(David Bowie, Heroes)

Tagué , , , , ,

18 réflexions sur “« Pour raisons de sécurité »

  1. brigetoun dit :

    et comme toujours je cale même sans raisons de sécurité
    (par contre, faisant fi de toute sécurité, je voudrais dire mon admiration à l’auteur de la gravure)

  2. Arlette A dit :

    Phrases …lues qui rappellent … et s’envolent ..
    Bravo et Merci pour cette envolée en toute sécurité !! humour pétillant qui ravigote les neurones, gravure comprise

  3. Arlette A dit :

    joli !! bien dit

  4. Jean-Pierre dit :

    Yes, we can be Heroes
    Just for one day..
    But only, pour raisons de sécurité …

  5. Ph.C. dit :

    D., M. et A., mais j’ai triché, c’est Google qui m’a aidé. Cela dit, c’est amusant, j’ai les trois livres à la maison. (je mets les initiales des auteurs, pour des raisons de sécurité et pour ne pas gâcher le plaisir des autres).
    Et merci pour le Bowie : nous pouvons être des héros, mais nous ne le sommes que trop peu.

  6. @ Ph.C. : oui, il faut s’en tenir aux initiales (comme les vôtres, pour raisons de sécurité !). Merci d’avoir (bien) joué !

    « Héros » : héroïsme de vivre, pour certains, malgré tout…

  7. Alex dit :

    Merci pour cette invitation à lire cet ouvrage amusant… sur la sécurité… ainsi une nounou invisible veille sur chacun de nous… mais gare au faux pas !

  8. @ Alex : et au faux jour…

  9. Sorcière dit :

    Et « pour des raisons de liberté » … ? Il devient urgent de rééquilibrer.

    Ta fille a beaucoup d’humour et de talent Dominique 🙂
    C’est vrai que ta belle chevelure pourrait devenir suspecte ! rire ! un faux air anarchiste/libertaire ?

    • @ Sorcière : l’excès apporte toujours son contraire : « Nous n’avons jamais été aussi libres que sous l’Occupation » avait osé Sartre, maniant le paradoxe avec une certaine décontraction.
      Un deuxième livre intitulé « Pour des raisons de liberté » devrait suivre logiquement cet opuscule : il faudrait alors demander à Thomas Baumgartner !
      (Quant à mes cheveux, j’ai sans doute voulu me rattraper par la suite sur la coupe « service militaire » – et non « civique » – qui m’avait été imposée un jour !!!)

  10. En vous lisant chaque jour, je mesure l’ampleur de mon inculture, selon les termes employés par les professeurs de mon adolescence…
    Bravo au talent de l’artiste et merci pour « Heroes ».

    • @ mchristinegrimard : il ne s’agit pas de « Questions pour un champion »…
      Ce sont juste des débuts de romans, que l’on peut n’avoir pas lus et s’en porter très bien pour autant – et d’ailleurs la solution a été trouvée par Ph.C. pour les réponses au jeu.
      Je m’en voudrais d’étaler une « culture » qui vous rappelle vos profs (j’espère qu’ils ne maniaient pas les coups de règles sur les doigts).
      Je transmettrai à « l’artiste » votre appréciation !
      Concernant « Heroes », c’est une chanson forte qui prend aussi une signification certaine ces temps-ci (même le président de la République y a fait allusion…).
      Merci de continuer – quand même – à lire ce blog sans devoir vous en faire une montagne ! 🙂

  11. Francesca dit :

    Reçu ce matin des dessinateurs Désirée et Alain Frappier :
    « Nous vous souhaitons une très bonne année 2016… …pour des raisons de sécurité.*
    Et ne te fais pas couper les cheveux par un malhabile, pour quelque raison que ce soit !

    • @ Francesca : je ne connaissais pas (mais je ne suis pas, fort heureusement, omniscient !). Ils auraient lu ce petit livre ?
      À part couper les cheveux en quatre, je ne vois pas trop ce que je pourrais faire !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :