Juste à côté de la place Jacques-Bonsergent, à Paris (10e)

Samedi matin, j’ai aperçu ce tag et je me demandais depuis quand il avait été peint, juste à côté de la place Jacques-Bonsergent, Paris (10e), et combien de temps il resterait visible avant d’être lavé et gommé sur un mur qui n’a pas le statut de musée officiel.

Je pense souvent à ceux, anonymes, qui s’échinent à plaquer ainsi une œuvre bombée à même un pan d’immeuble, tout en sachant pertinemment qu’elle n’aura qu’une durée de vie éphémère (pléonasme) et que seuls quelques passants l’apprécieront peut-être, malgré ses imperfections ou ses tracés hors-normes.

La toile est aussi bien murale que virtuelle comme tout ce que nous pouvons y laisser de traces qui s’effacent – immanquablement.

Bonsergent1_DH(photo prise le 16 janvier. Cliquer pour agrandir.)

(Clifford Brown, Sandu)

Tagué , , ,

19 réflexions sur “Juste à côté de la place Jacques-Bonsergent, à Paris (10e)

  1. brigetoun dit :

    et il est plutôt bien ce tag, même très, mais en effet pas à l’abri d’une opération nettoyage (d’autant que le coin a l’air vraiment très très orné)

  2. Alex dit :

    Portrait pathétique du travesti, qu’il soit amérindien, africain, ou asiatique.

  3. Arlette A dit :

    Le « plus » de l’artiste est justement cette montée d’adrénaline de l’éphémère et comment dit-on … « la gloire de l’instant »

  4. alainlecomte dit :

    A Grenoble, on appelle ça du street-art et loin d’effacer les oeuvres ainsi créées, la nouvelle municipalité s’en glorifie et a organisé un « contest » l’an dernier, les oeuvres sont toujours visibles et je pense qu’elles le resteront longtemps, ce qui est une excellente chose, à mon avis.

    • @ alainlecomte : oui, il y a déjà eu au Grand-Palais, je crois, une expo de graffiti… c’est là tout le paradoxe de cet art qui se trouve – pour certains ou certaine Miss.tic – récupéré dans les musées…

  5. Anna2B dit :

    J’aime les tags, je les photographie, je les collectionne; ce sont d’éblouissants cache misère, des envahisseurs de ruines qui magnifient les lieux abandonnés, comme à Goussainville. Ce sont des donneurs de vie, des mouvements intenses de liberté.
    Grand respect pour ces artistes de l’ombre interdits, projetant formes et couleurs, surprenant un instant des passants pensifs.
    Œuvres éphémères pour regards souvent furtifs.
    Je me souviens du chat du Châtelet; il avait valu un procès à son auteur; la sanction avait été annulée à cause des manifestations sur la toile et à proximité du tribunal.
    Il semble que ce chat pointe son nez au bord du canal St Martin…

    • @ Anna2B : le Chat monte toujours la garde près du pont tournant de la rue de la Grange-aux-Belles mais il n’y a plus d’eau dans l’écluse pour qu’il s’imagine au bord d’une cascade…

  6. PdB dit :

    Savez-vous quoi ? Il y a bien longtemps (sans doute vers quatre vingt douze) dans le pavillon qu’on appelait alors blanc (parc de la Villette) se tenait une réunion de moines (ils étaient vêtus d’or et de pourpre) qui offrirent au monde entier un magnifique mandala (en sable, tibétain) : ils le détruisirent fin avril) (parce que) : ces objets qu’on croise sont du même ordre, que les personnes qui nous les offrent soient ici remerciées (je pense, pour ma part, à Da Cruz qui en est un des usagers/producteurs dans le 19)

  7. De nombreuses œuvres de rue sont volées, célèbres ou non, et avec leur support (pan de mur, boîte postale..), c’est probablement le signe de leur valeur artistique ou du moins sentimentale ! Celle-ci est un peu monumentale pour finir dans un salon…

  8. gballand dit :

    Une musique enlevée qui convient bien pour ces tags qui eux-mêmes, le seront 😉

  9. Didier AdOn dit :

    Salutations, un blog plutot bien.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :