Et Malherbe (un autre jour) revint

Malherbe 19.1.16_DH(photo prise le 19 janvier à 15:19 près de Ris-Orangis)

Il s’était garé sur l’emplacement encastré sur le côté de la chaussée, je l’avais vu de loin, j’ai arrêté ma voiture juste derrière son camion. Ce n’est pas la première fois que j’aperçois ce nom (en dehors des anthologies de la littérature) et je le trouve toujours plaisant.

Quand je tape le nom de Malherbe sur Google, j’aboutis à ce site où je lis, entre autres :

– « Il prête également son inspiration à des hauts personnages lui demandant de chanter leurs mamours. (sic) »

– « Pourtant, de nombreuses lettres, ainsi que le chagrin après la mort de son dernier fil (sic), témoignent de sa sensibilité4. »

Le « sérieux »  de Wikipédia, qui fête son quinzième anniversaire, s’accorde mal à ce poète qui semblait plutôt à cheval sur la langue française.

Le conducteur du poids-lourd Malherbe s’en soucie-t-il comme de sa première chemise et sait-il même que le nom de son entreprise correspond peut-être à un lointain descendant de celui dont Boileau chanta la louange ?

Mais lui, il possède un nombre imposant de chevaux sous le capot. Il repartira bientôt en écoutant RTL – ou, pourquoi pas ?, France Musique – dans sa cabine.

(Bill Evans Trio, Waltz for Debby, take 2, 1961. Merci à Jean-Pierre Coste pour sa suggestion !)

Tagué , , , , ,

19 réflexions sur “Et Malherbe (un autre jour) revint

  1. brigetoun dit :

    oui pourquoi pas
    et wordpress sous ce billet me conseille de retrouver chez vous « français de bon sens, non plus poétiquement mais politiquement.. pourtant avec pertinence aurait pensé sans doute François Malherbe

    • @ brigetoun : le renvoi à cet ancien « post » fait réapparaître le petit « garage Elit » que j’avais photographié en étant persuadé qu’il ne demeurerait pas longtemps encore à cet endroit : en effet, il n’existe plus depuis, dommage, je trouvais qu’il avait un côté « Dinky Toys » charmant…

  2. nanamarton dit :

    Malherbe, ça m’évoque toujours Grünewald… et c’est aujourd’hui que les salles d’Unter(den)linden sont officiellement rouvertes au public : vive la botanique !

  3. Un poète qui tient la route

  4. Arlette A dit :

    La racine des noms est fluctuante : « Mauvaise herbe » devait peut-être être le lieu de cet ancêtre plus avant que ce transporteur « à chevaux » sous le capot…
    Attention aux arrêts pour paître !!

  5. Alex dit :

    « Enfin Malherbe vint »…phrase gravée pour toujours dans la tête de générations et de générations d’élèves…

    • @ Alex : C’était presque un slogan publicitaire avant la lettre…

      • Alex dit :

        @ DH : témoignage : Mon enfance, années 40 à 50, était entourée de nombreux rimailleurs et rimailleuses.
        Aujourd’hui, avec ces phrases publicitaires envahissantes et provoquantes à tout bout de champ, la muse de la Poésie n’arrive plus à se faire entendre…

  6. @ Alex : on s’en amuse quand même… 😉

  7. Anna2B dit :

    Il m’arrive souvent de suivre des véhicules de ce gabarit ; au bas, une plaque gravée « Chéreau » et ça me fait toujours rire… Théâtre ambulant avec intermittents clandestins ???

  8. Francesca dit :

    Mon père – qui se rappela des poésies entières jusqu’à sa mort – citait mal Boileau, disant :
    – « Ramena dans ses vers une juste cadence »
    au lieu de
    – « Fit sentir dans les vers une juste cadence ».

  9. Zoë Lucider dit :

    Malherbe nous était présenté comme « le père fouettard » de la langue française. En me reportant à l’article de wikipédia, ça m’amuse de lire que certains poètes refusaient de soumettre leurs œuvres à l’avis du poète officiel. Nous avons semble-il hérité de lui et les étrangers rechignent à s’exprimer de peur de se faire reprendre, les Français disent-ils sont féroces sur ce point.

    • @ Zoë Lucider : si les Français sont « féroces sur ce point » (et pacifiques sur d’autres), ils ne risquent donc pas la « déchéance de nationalité » et autres fariboles « constitutionnelles ».
      L’état d’urgence… linguistique n’a pas encore été instauré !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :