Un mirage auditif ?

Kiya_DH(photo prise à Antony le 16 février. Cliquer pour agrandir.)

Devant l’interrogation affichée, écrite sans aucun respect pour les porteurs d’habits verts avec l’épée au côté, on pouvait se demander légitimement ce qu’il y a à l’intérieur de cette espèce de barraque, comme pour la noix de Charles Trenet : un réduit, un débarras, un appentis, un atelier, un dépôt, un entrepôt, un magasin (au sens d’emmagasiner) désaffecté ?

Mais l’Urbaine des travaux s’en occupe, pas de soucis à se faire. L’arrondi du bâtiment à côté adoucit l’injonction peinturlurée et les feuillages apportent une certaine douceur à l’endroit plutôt rébarbatif.

Je passe devant et il me semble entendre alors comme de faibles gémissements qui proviennent de l’intérieur. Mais je continue à marcher sur le trottoir : ce n’est sûrement qu’un mirage auditif, masqué au moment même par une Triumph 650 cm3 qui roule à toute blinde juste sur le côté droit de la rue.

(Steve Lacy, Reflections)

Tagué , , ,

19 réflexions sur “Un mirage auditif ?

  1. brigetoun dit :

    un transformateur ? et c’est l’énergie qui gémit..
    vais écouter Steve Lacy

  2. Lieu mal choisi pour s’entraîner aux vocalises, ou alors il faut aimer les étincelles…

  3. gballand dit :

    Toujours se méfier des mirages qui laissent des traces qui peuvent aussi se transformer en cauchemar…

  4. @ gballand : le ramage du mirage ravive l’eau vive de l’imagination…

  5. jeandler dit :

    Il ne manque que la coupole comme un chapeau que le vent décoifferait.

  6. Arlette A dit :

    YA LA … la maison d’un artiste triste

  7. Sorcière dit :

    C’est souterrain, c’est le sol transformé en gruyère qui gémit. 😉

  8. Francesca dit :

    Heureuse que ta curiosité n’ait pas passé outre ! Ces gémissements m’évoquent ceux que n’ont même pas dû avoir l’occasion d’émettre les deux jeunes types qui s’étaient réfugiés dans un endroit semblable pour échapper aux poursuites policières…

  9. Hv dit :

    Comme ci koique ceçoi pouvait rendre immortel…

  10. Alex dit :

    Le problème du choix : passer son chemin en feignant d’être sourd, ou bien alerter Columbo en urgence des gémissements.
    Par ailleurs, ce local intrigue.

  11. @ Alex : il faut que j’en parle à ma femme ! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :