Liquidation de l’abstraction

Liquidation_DH(photo prise à Antony le 18 février.)

(Pharoah Sanders, Equinox)

Tagué , ,

23 réflexions sur “Liquidation de l’abstraction

  1. brigetoun dit :

    suis pas certaine de vouloir la liquider, après avoir vu cela
    (comme quoi l’abstraction prend sa source dans le réel)

  2. Alex dit :

    Tableau informel de végétaux sous la pluie…ou la vie terrestre à ses origines…

  3. PdB dit :

    c’est de la peinture à l’eau ça, non ? (cool; Pharoah…)

  4. Francesca dit :

    Cette photo est de toute beauté. On s’y plonge pour rêver, à l’abri des dangers de l’équinoxe, comme devant les dentelures du givre sur une vitre…

  5. Il m’a semblé voir une phrase couler sur le pare-brise.
    Ne pas actionner l’essuie-glace avant de l’avoir lue…

    • @ mchristinegrimard : une ligne parasite ! Regardons le paysage dans son ensemble…

      • Je parlais de la ligne blanche apparaissant au milieu du tableau que j’ai prise pour une phrase déposée là par une nymphe aquatique, mais je suis la seule à l’avoir vue (je devrais probablement consulter un ophtalmo ou un psychiatre…)

  6. @ mchristinegrimard : oui, alors une ligne d’horizon (pas bleue comme les commémorations actuelles de Verdun) qui tremble un peu, semble-t-il… 🙂

  7. Sorcière dit :

    Superbement étrange !
    Je n’ai pas résisté au plaisir d’agrandir cette fresque pour y découvrir la « décomposition/recomposition » qui s’y crée.
    C’est de la sorcellerie ! 😉

  8. Arlette A dit :

    Diverses lectures de cette abstraction qui en dit beaucoup

  9. promoteur dit :

    (et avec la musique, ça roule) (en plus :-))

  10. cjeanney dit :

    non mais non mais : le commentaire ci-dessus a été enregistré sous un vieux compte wordpress inutilisé (sans doute un test pour la maison témoin) (ha, maîtriser son identité numérique qu’ils disaient) (j’ai l’air prom’honteusement fin)

    • @ cjeanney : donc je ne réponds qu’au deuxième commentaire… En fait, ça roulait immobile…
      Mais ta « promotion » est toujours la bienvenue (il faudrait que je retourne dans cette maison-là…) !
      Merci pour ton passage 🙂

  11. Aunryz dit :

    On pourrait donner cette image comme sujet de philo
    uniquement accompagnée de ton titre.

    C’est une superbe introduction à la notion d’abs-traction.

    Cette suppression d’une partie du réel
    pour s’en échapper
    certains par l’imagination
    d’autres à l’aide de la raison qui catégorise
    (et définit des lois destinées à régir le monde dont on a « extrait » un peu de la forme.)

    Bien sur, tu nous plaisantes
    l’eau n’abstrait pas
    tout au contraire elle ajoute
    en adoucissant mais en ne supprimant rien
    (il y a autant de nuances que dans … « l’original » derrière la vitre)
    et c’est notre oeil qui
    privé de la mémoire pour appuyer son pari perceptif
    comme l’oeil du myope (que je suis)
    abstrait pour ne garder que des contours qui font (un peu de) sens.

    Merci encore
    à l’oeil attentif
    pourvoyeur
    de cadeaux
    en ces lieux.

    • @ Aunryz : merci pour cette approche où tu as su projeter ce que tu voulais sur l’image et son titre – c’était le but recherché : une ouverture vers les délices de l’invention où chacun peut apporter ce qu’il « voit » ou ressent.

      Bravo (même si je me sens un peu confus de recevoir un tel éloge…) pour ton commentaire !

  12. @ Aunryz : de même qu’il y a l’action-painting, on pourrait dire qu’il y a l’action-writing

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :