Modigliani au LAM de Villeneuve d’Ascq (5)

Regardant ces peu nombreuses photos prises lors de l’expo « Modigliani, le regard intérieur » (beau titre) du LAM de Villeneuve d’Ascq (Nord), je me disais qu’il régnait une sorte de concordance extérieure entre le musée lui-même et ce qu’il nous montrait en son sein : la simplicité (murs de briques), l’espace ni trop grand ni trop étroit, les visages aussi bien des visiteurs que ceux des visité(e)s.

Dans la déambulation en trois étapes du parcours muséal, Modigliani apparaît dans son apprentissage, son amour de la sculpture puis de la peinture et dans les portraits d’amis peintres et ensuite de femmes admirées, simplement peintes, ou, selon les circonstances, aimées.

Modi1_DH

Modi2_DH

Modi3_DH

Modi4_DH

Modi5_DH

Modi6_DH

Modi7_DH

Modi8_DH

Modi9_DH

Modi10_DH

Modi11_DH

Modi12_DH(Toutes ces photos, prises le 28 février, peuvent être agrandies.)

[ ☛ à suivre ]

Tagué ,

17 réflexions sur “Modigliani au LAM de Villeneuve d’Ascq (5)

  1. brigetoun dit :

    grâce à vous suis allée consulter le site du LAM – ai aimé les deux architectures, l’histoire..
    Belle façon, après les mini-vidéos, de rassembler vos impressions, et de raconter l’exposition

  2. @ brigetoun : Quelqu’un m’a dit que les Vine, c’était « frustrant » (alors que le plaisir amusant d’en filmer tient dans leur brièveté) : cela pourrait être alors aussi le cas des haïkus ! 🙂

  3. nanamarton dit :

    j’aime retrouver vos photos cadrées large et aéré (il me semble que les dernières l’étaient moins ? ou bien est ce la lumière du ciel du Nord ?) et la surprise du lien vers les haïkus…

  4. Alex dit :

    Géniale simplicité de Modigliani, qui nous fait croire qu’on est tous capables de peindre !

  5. alainlecomte dit :

    c’est un peu loin pour moi, mais ça doit être drôlement bien, notamment si j’en crois le long article paru dans « Le Monde » hier…

    • @ alainlecomte : pas lu (depuis que je n’achète plus « Le Monde » papier, je lis rarement tous les articles du monde.fr auquel je suis pourtant abonné depuis longtemps !).

      • alainlecomte dit :

        C’est l’inconvénient du virtuel….

        @ alainlecomte : un inconvénient réel ! 😉

  6. Francesca dit :

    Comme brigetoun, je dis merci pour le site du LAM, mais je n’ai pas saisi la différence entre le bâtiment en briques et le blanc, très beau aussi, dont certains murs sont évidés comme le Mucem sans doute pour laisser entrer la lumière (belle le jour de ta visite !)…

    • @ Francesca : le bâtiment est composite, les salles ont des murs blancs, qui peuvent être recouverts de rouge pour l’accrochage de certains tableaux et la lumière du jour passe à travers le toit, c’est sans doute mieux.

  7. @ Francesca : non, en voici quelques autres… (que l’on trouve sur le site du LAM) : le bâtiment est dû à l’architecte Roland Simounet et a été inauguré en 1983, il a donc déjà senti passer souvent « le vent du Nord ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :