But, do you Caire ? [9]

à l’horizon oui pointu

Ô

tu

fus

aimé

tombe

de pierre

enseveli de

tels parfums

barque solaire

et mains croisées

sur le corps céleste

le Nil irréfutable et fort

le ciel bleu oreiller du jour

ton masque d’or sous vitrine

personne ne touchera ta figure nue

où des dromadaires au son grave de l’oud

progressent si lentement dans le désert infini

du sable fin qui brûle tous les yeux même plissés

et les pieds nus ou les chaussures ouvragées serties

par des cordonniers burinés aux doigts bruns et enlacés

tu étais enterré pour mieux t’évader des profondeurs d’un

monde paisible et cruel où les dynasties se succédèrent dans

tel fracas des armes et des chariots légers à l’horizon oui pointu

avec la chaleur et les ris dans les crues du fleuve le soleil irrémissible

lignée de pharaons et leurs femmes aux regards effilés du profil d’un trait

sous les rêves sans bruit d’un sphinx métaphysique qui n’en pensait pas moins

le compte à rebours de tous ces jours chauffés à blanc et des nuits d’étoiles vivantes

avec un vent sans pitié pour les baisers lascifs échangés déjà à cette époque d’apparence

si éloignée et si proche dans l’entrechoc des siècles barrés par la mémoire de ses hiéroglyphes

Masque 11.3.16_DH(Musée du Caire, 11 mars 2016. Cliquer pour agrandir.)

(Modern Jazz Quartet, Pyramid)

[ ☛ à suivre ]

Tagué , , , ,

21 réflexions sur “But, do you Caire ? [9]

  1. brigetoun dit :

    quelle belle pyramide, pointue, avez édifiée !

  2. Gilbert Pinna dit :

    … joli pointu !

  3. Phil dit :

    Ça va faire un mastaba. 🙂

  4. Francesca dit :

    Très beau et fort calligramme !

  5. Arlette A dit :

    Vole celui qui vole tu n’es plus de notre terre …

  6. les Caphys dit :

    tout simplement superbe !

  7. @ les Caphys : Merci ! Cela nous change des chamailleries politiciennes françaises, j’espère, pour un temps.

  8. Sorcière dit :

    J’avoue ne plus trop voir quoi que ce soit de commun entre le passé flamboyant de l’Egypte antique et ses dérives actuelles …
    sauf peut-être les yeux de déesses de ses femmes et le profil acéré des vieux Egyptiens qui n’en pensent pas moins que le sphinx 😉

  9. PdB dit :

    des siècles de là-haut nous contemplent (dix minutes avec le MJQ font tout pardonner) :°)) (welcome back in Babylone)

  10. Zoë Lucider dit :

    Nous contemple du haut des siècles et de ta pyramide

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :