But, do you Caire ? [22]

Souvenirs de ces courses quotidiennes au Caire en taxi, au milieu du fleuve (un autre) de la circulation des automobiles, des camions, des deux-roues, des charrettes…, avec des chauffeurs qui, tous, sans exception, étaient des as du volant, flegmatiques, jamais énervés, virevoltant parmi les files (souvent des routes ou des rues à deux ou trois voies ou plus), jamais pris au dépourvu par les brusques changements de direction des autres véhicules qui ne « clignotent » pas du tout, mais le klaxon sert de prévoyant, habituel ou ultime avertissement, je les ai toujours félicités pour leur conduite et ils étaient ravis, mettaient la main sur le cœur et me remerciaient d’avoir apprécié ainsi le déplacement sans accrochage aucun (jamais je n’en aurai relevé un seul), et à une vitesse non limitée (aucun panneau la concernant en ville et pas de radars), souvent on roulait à 90 km/h ou 100 km/h, leurs taxis, officiels ou non, étaient leur petite maison, leur propriété, ils les décoraient parfois avec une voiture modèle réduit, genre Dinky Toys, posée à l’avant devant le pare-brise, souvent des BMW hors d’atteinte, voire des voitures de courses !, l’un deux avait installé au moins une dizaine de rétroviseurs intérieurs, d’autres des photos, des bouteilles d’eau, le chapelet ou une autre breloque sainte pendue au rétroviseur central, parfois ils devaient s’arrêter pour demander leur chemin (par exemple le Lycée français), j’avais mis un plan sur mon téléphone montrant, pour le retour, où se trouvait notre hôtel, le long de la corniche – là où le Nil se dirigeait beaucoup plus lentement, sans doute à cause de la charge du passé.

taxis1_DH

taxis2_DH

taxis3_DH

taxis4_DH

taxis5_DH

taxis6_DH

taxis7_DH

taxis8_DH

taxis9_DH

taxis10_DH

taxis11_DH

taxis12_DH(photos : cliquer pour agrandir.)

[ ☛ à suivre ]

Tagué , ,

18 réflexions sur “But, do you Caire ? [22]

  1. brigetoun dit :

    oh le bel hommage !

  2. @ : brigetoun : la somme la plus élevée payée durant ces allers et venues : 50 Livres égyptiennes (soit environ 5 euros 20 ou 30). Prix moyen : entre 20 et 30 LE.

  3. Phil dit :

    Le libéralisme en matière de code de la route semble conduire vers un cercle vertueux de responsabilisation et d’auto-organisation sympathique, sinon de création d’emplois diversifiés de chauffeurs? Une démonstration brillante et éclair qui plaira à l’as en chef du gouvernement actuel en matière de code et de déréglementation, Macron. Cependant comme je disais, beaucoup de conducteurs se font braquer leur voiture avec une arme sur la tempe et tant que c’est pas soi on n’en mesure pas la violence et les conséquences (un peu comme le viol). Cela tempère mon enthousiasme envers les libéraux, à moins d’armer tout le monde et d’en faire des as du tir afin d’équilibrer les chances de s’en sortir. Le Texas libertarien en somme. J’en étais, j’en suis plus.

    • @ Phil : il ne s’agit pas ici de je ne sais quel ode envers le « libéralisme » (je n’ai pas vu là-bas d’autocars « Macron », plutôt des minibus VW ou Toyota) routier ou autre, mais d’un simple constat pris à partir de pérégrinations quotidiennes.
      Quant aux braquages de (grosses) voitures, le ministère de l’Intérieur égyptien a peut-être d’autres chats à fouetter ?

      • Phil dit :

        Le constat des vertus du laissez faire et de l’auto-organisation… Maintenant si le mot « libéralisme » fâche vous pouvez librement le gommer. Mangeons du bon chocolat en paix aujourd’hui qu’il vienne de Rome ou d’ailleurs.

  4. @ Phil : il faut plutôt manger, en signe de solidarité, du chocolat belge !

    • Phil dit :

      Vous avez raison sur le principe, les bons vivants de partout vaincront les morts-vivants de Daesh, mais les Belges les pauvres dégustent tellement dans le mauvais sens ces jours-ci que cette évocation tempère du coup la gourmandise de notre côté.

      • @ Phil : c’est vous qui parlez de chocolat.

      • Phil dit :

        @DH Ma foi, je regardais un enfant décortiquer le papier brillant d’un petit oeuf de Pâques trouvé dans le poulailler libre du jardin, loin des préoccupations de ce monde. Votre Kinder Belge est une surprise, comme un coup au foie.

        @ Phil : la foi (cela dépend de laquelle) peut soulever des montagnes, dit-on. D.H.

  5. lanlanhue dit :

    la belle immersion, cela me ferait presque aimer les embouteillages… mais vite fait ;-))))

  6. Alex dit :

    Ingéniosité à la une !

  7. Anna2B dit :

    Je ne parle pas de chocolat mais certainement d’un goût d’enfance pour les bagnoles que l’on retrouve ici, avec ce flux de véhicules colorés, parfois cabossés, jouant de leur folklore.
    En correspondance une écriture énumérative pour nous insérer au mieux dans ce trafic!

  8. Phil dit :

    DH a raison, carrosses colorés comme cabosses mures, soit victoire par cacao aux points si c’est permis.

  9. Francesca dit :

    Quelle chance ont ces deux gars en deux-roues, nu-tête ! Pas de principe de précaution là-bas…

    • @ Francesca : seuls les flics (et encore : j’ai vu un motard de la police rouler sur sa grosse cylindrée nue-tête) se mettent un casque sur la tête, quand la situation devient un peu « chaude ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :