But, do you Caire ? [32]

Dans le café Fichaoui puis à l’extérieur

À l’intérieur, là, une mini-salle parmi d’autres, cinq jeunes dont le plus grand fume la chicha (ça rime presque, ici, dans le café Fichaoui), ils nous sourient, ils s’esclaffent entre eux, ils plaisantent, les filles portent un foulard sur la tête mais on n’y fait pas attention – elles non plus, je suppose – ils possèdent tous des smartphones et jouent à se prendre en photo les uns les autres, ils sont beaux, ils se lèvent, boivent aussi, mais pas d’alcool en public, pourtant ils doivent sûrement regarder les pubs pour des whiskies sur leurs écrans et tant d’autres choses venant de « l’Occident maudit » par certains religieux ou homme politiques purs et durs.

Les verres s’entrechoquent, les paroles s’enlacent.

L’atmosphère dégage des volutes de fumée, des rires, et les miroirs renvoient des reflets instantanés : c’est ici que venait l’écrivain (parmi d’autres) Naguib Mahfouz, des photos dédicacées ornent les murs, et sans le savoir nous sommes peut-être assis à une de ces petites tables rondes, avec le plateau circulaire en métal doré, où il écrivait des notations, des pensées, des remarques, des croquis littéraires.

Le jeu des lumières amplifie une sorte de joie de vivre bien éloignée des interdits et des règles à suivre (sauf la concession faite au voile pour les femmes), les couples semblent libres ou libérés dans cet endroit qui n’a rien d’une mosquée, c’est comme un îlot préservé d’une époque où la religion ne dominait pas l’État, une sorte de café « voltairien » où se rencontraient des intellectuels sans peur et sans reproche, eux qui aspiraient à une société égalitaire, non soumise à tous les préjugés anciens et traditions ancestrales.

Mais le thé à la menthe dissipe les regrets. Les feuilles vertes sont consolatrices, le liquide coule dans nos palais (qui ne sont pas de pierre) comme un petit fleuve brûlant.

Fichawi1_DH

Fichawi2_DH

Fichawi3_DH

Fichawi4_DH

Fichawi5_DH

Fichawi6_DH

Fichawi7_DH

Fichawi8_DH

Fichawi9_DH

Fichawi10_DH

Fichawi11_DH

Fichawi12_DH(Les photos peuvent être agrandies d’un simple clic.)

(The Sun Ra Archestra, Angels and Demons)

[ ☛ à suivre ]

Tagué , ,

23 réflexions sur “But, do you Caire ? [32]

  1. brigetoun dit :

    jolie évocation

  2. Phil dit :

    « Purs et durs » voilà la définition presque universelle de la radicalité qui existe sous toutes les formes possibles de ce que l’on nomme sectarisme. Belle jeunesse, belles photos.

  3. @ Phil : alors, tant mieux !

    • Phil dit :

      Tacite vs Petrone je n’hésite pas.

      • @ Phil : Tacite fit pourtant une description assez élogieuse de Pétrone (voir sur cette page le beau portrait d’un Égyptien du Fayoum).

      • Phil dit :

        @ Les éloges sont au balcon, au Satyricon, ce que La Fontaine est à Esope. On est toujours redevable lorsqu’il existe une dette d’esprit.

        @ Phil : l’esprit ne naît pas ex nihilo (cherchez le Nil dans l’o). D.H.

  4. gballand dit :

    Un lieu merveilleux que ce café…

  5. Francesca dit :

    Partout où il y en a, les cafés sont des lieux à part où l’on se sent comme à l’abri du dehors. Les jeunes ressemblent à tous les autres avec leurs smartphones dernier modèle et les Tshirts « New York » sauf pour un « détail » : les foulards des filles, certes joliment colorés mais qui doivent cacher les beaux cheveux noirs que les garçons ne sauraient voir…

  6. @ Francesca : les bonnes sœurs en France ne sont-elles pas voilées ? On manque de cornettes dans les rues !

  7. Anna2B dit :

    Quel lieu chaleureux ! Boiseries superbes, cadres évocateurs, coins et recoins et côte-à-côte étudiants mixtes, rieurs. A propos de cadre, beau portrait d’une jeune fille dont le visage rappelle les figures féminines de l’ancienne Égypte.

  8. Phil dit :

    @ D.H. Laissons au patronyme le sel paisible de ses signatures généreuses.

  9. Sophie G. dit :

    Joli article, seul regret: les photos ne sont pas très nettes!

  10. […] la visite du musée du Caire le matin du 11 mars (et l’intermède précédent du café Fichaoui), en route – ou « En marche ! », comme dirait un ministre français pour son […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :