Poème télégraphique – 12 – envoyé depuis ma voiture

(cliquer sur l’image et le petit haut-parleur.)

Tagué

22 réflexions sur “Poème télégraphique – 12 – envoyé depuis ma voiture

  1. brigetoun dit :

    en quelques mots, l’essentiel de nos jours…

  2. Patrick dit :

    Ah! toute une époque révolue le Gattaz à tous les étages, souhaitons que Pierre le soit bientôt… 😉

  3. gballand dit :

    La politique ne serait-elle pas complètement noyée ? 😉

  4. Alex dit :

    La politique nous prend en otage – à tous les étages – même pendant l’orage – j’enrage dans ma cage !

  5. Sorcière dit :

    Nos parlementaires n’ont plus de job puisqu’ils ne font plus la loi en vertu d’un article 49.3 et que les lobbys les arrosent et ont pris le relai. Cessons donc de les indemniser. C’est la fin de notre régime constitutionnel parlementaire.
    Après avoir fluidifié les relations sociales, le médef fluidifie les relations parlementaires ?

  6. @ Sorcière : « brutalité… déni de démocratie… » : François Hollande avait bien su définir le recours à l’article 49-3, lors de la motion de censure déposée par la gauche en février 2006 contre le CPE de Dominique de Villepin.
    Quant au grand chef du Medef, et patron de la juteuse (pour lui) boîte Radiall, il ne sait plus qui croire. 😉

  7. La politique se noie dans ses contradictions, normal puisqu’elle n’anticipe jamais au delà de la vague suivante. Classiquement, pour les marins, c’est la septième vague qui est la plus puissante, (mais le septennat a été aboli). Heureusement, parce que sept ans ce serait terriblement long finalement !

  8. Alex dit :

    Renouveler chaque année les mandats comme aux AG d’un immeuble ?

  9. Alex dit :

    ….et des sortes de référendum pour chaque sujet proposé et chaque décision à prendre…il doit être possible techniquement de décider « ensemble », les préposés et nous…

    Ça nous changerait !

    Par exemple, j’aurais voté non, aux changements des poubelles, des abribus, des stations de taxis et de bus, – on ne nous a pas encore proposé de déplacer les stations de métro, RER, et gares – mais à Dives-Cabourg, ils ont osé proposer de déplacer la gare d’une centaine de mètres – et j’en passe – tous les caprices inventés inutiles, que personne n’a demandés, mais que nous devons payer… rubis sur l’ongle, autrement punition des impôts !

  10. @ Alex : en Suisse, il y a des « référendums d’initiative populaire » – mais gare à la démagogie.
    Ici la démocratie est, paraît-il, sur rails (comme va le montrer la prochaine grève des cheminots)… mais gare aux aiguillages mal entretenus !

    • Alex dit :

      @ DH : en France, on peut en théorie assister aux réunions (houleuses bien souvent), du conseil municipal – en fait c’est assez long, et technique, donc un peu ennuyeux – mais on n’a absolument pas le temps de donner son avis, les conseillers sont pressés de partir pour aller …se taper la cloche.

  11. Francesca dit :

    Entre faire passer des lois au forcing et ne prendre de décision qu’une fois discutée par tous les intéressés, plus ou moins incompétents selon le sujet… on se demande quelle est la solution idéale.
    La démocratie parlementaire me conviendrait bien à la condition que l’on puisse virer et remplacer illico celui ou celle qui ne respecte pas son mandat. Ce n’est pas demain la veille !

  12. @ Francesca : à chacun d’en tirer les conclusions.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :