Archives du 16/05/2016

Réflexion périphérique

J’ai retrouvé ces deux photos (j’ai même agrandi la seconde, ce qui en a créé une troisième), cela faisait longtemps que j’apercevais cette façade à moitié peinte sur le périph’ intérieur de Paris, peu avant la sortie vers l’A6, mais ce n’était pas évident de pouvoir la saisir sur le vif. A la faveur d’un fort ralentissement – les 70 km/h réglementés sont la plupart du temps une aimable plaisanterie quand on roule en voiture ici à la vitesse d’un Vélib’ – j’ai enfin pu récemment fixer cette portion congrue de « street art », sans doute badigeonnée avant la lettre de ce mouvement.

Périph'1_DH

D’ailleurs, ne faudrait-il pas effacer une telle fresque ? Elle pourrait fâcheusement détourner l’attention d’un automobiliste plus intéressé par la peinture « en marche », comme dirait un célèbre homme politique libéral, que par le respect tatillon de certaines dispositions ubuesques du nouveau Code de la route : à quand une loi « allégeant » celui-ci au lieu de le complexifier ?

Périph'2_DH

Alain Vidalies, ministre des transports, n’a-t-il pas un projet en ce sens dans la poche – à l’instar de sa performante collègue Myriam El Khomri chargée notamment, elle, de faire avaler sa très fameuse (ou fumeuse) « Loi Travail » ?

Périph'3_DH(ces photos, prises le 9 mai, peuvent être agrandies.)

(Yusef Lateef, Morning)

Tagué , , , , ,
%d blogueurs aiment cette page :